L’UNI progresse d’un siège à Sciences-po

Par UNI Archives

Le 31 janvier 2003 à 17h46

Image L’UNI progresse d’un siège à Sciences-po

Je partage l'article

Vendredi 31 janvier 2003 a eu lieu le dépouillement des élections des représentants étudiants au conseil de direction et à la commission paritaire de l’Institut d’Etudes Politiques qui ont eu lieu les 29 et 30 janvier.

L’UNI est la grande gagnante de ce scrutin en obtenant trois élus soit deux élus en commission paritaire (20%) et un élu en conseil de direction (20%), ce qui représente une augmentation de 2,3 points en conseil de direction et de 3,6 points en commission paritaire et donc d’un élu. Ce résultat symbolise l’intérêt croissant des étudiants pour le projet proposé par l’UNI-la droite universitaire à Sciences-Po.

SUD (extrême gauche), victime de son discours dépassé et dogmatique, disparaît quasiment de l’échiquier politique à Sciences-Po, en perdant son unique élu.

Le mouvement associatif INTER-Z perd également un élu, preuve du désintérêt progressif des étudiants vis à vis d’un mouvement sans identité et sans ligne politique définie.

Ainsi ce scrutin se caractérise par une tendance à la bipolarisation de la vie syndicale à Sciences-Po puisque l’UNEF gagne aussi un élu.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Tentative d’attaque au couteau par un marocain au cri de « Par Allah je vais tous vous tuer » à Lyon 2 : le coupable reste libre

Article lié -

Interruption de la table ronde sur la question Palestinienne à l’Université de Lille : les militants pro-hamas accusent la présidence de l’Université de complicité à un « génocide ».

Article lié -

Une organisation islamiste participe à l’occupation de l’École normale supérieure