L’uni soutient les différentes initiatives contre les blocages

Par UNI Archives

Le 19 mars 2006 à 20h16

Image L’uni soutient les différentes initiatives contre les blocages

Je partage l'article

Dimanche 19 mars en début d’après-midi, devant l’hôtel de ville de Paris, s’est tenu un sitting à l’appel de collectifs apolitiques contre le blocage des universités.

Habillés de tee-shirts blancs pour certains, un millier d’étudiants parisiens se sont retrouvés sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris afin de défendre la liberté d’avoir cours. Dans une ambiance bon-enfant et presque festive, ils ont déployé d’immenses banderoles appelant au déblocage des universités.

Ce rassemblement apolitique contrastait singulièrement avec les images de batailles rangées de la veille. En effet, à l’issue de la manifestation anti-CPE des heurts violents ont opposées des étudiants grévistes et les forces de l’ordre. Pendant près de six heures dans le quartier de Nation et devant la Sorbonne les casseurs ont brûlés voitures, mobiliers urbains et ont brisé des vitrines. Parmi les slogans, « A bas l’Etat, les flics et les patrons » en dit long sur les réelles motivations de ces derniers.

Dans le même temps, de plus en plus d’étudiants attachés à la liberté se réunissent au sein de collectif, qui au sein des facultés, qui sur internet militent pour la réouverture des universités et la reprise normale des cours. A l’instar du sitting parisien d’autres initiatives du même type ont eu lieu en France à Lille, à Lyon, à Tours par exemple. Ces étudiants exigent tous que des votes démocratiques aient lieu sur les campus, car à chaque fois les blocus sont levés. Partout en France d’autres encore déposent des recours devant les tribunaux administratifs afin que les présidents d’universités soient dans l’obligation de fournir des locaux permettant la reprise des cours.

L’Uni apporte tout son soutien à ces initiatives apolitiques pour la levée des blocages et salue le sens du bien commun et l’esprit de responsabilité qui les animent.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !