L’UNI Toulouse demande des sanctions contre le président de l’UEC Toulouse après des agressions physiques et verbales

Par UNI Toulouse

Le 29 mars 2023 à 13h45

Image L’UNI Toulouse demande des sanctions contre le président de l’UEC Toulouse après des agressions physiques et verbales

Je partage l'article

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses altercations ont eu lieux à Toulouse Capitole avec le président des étudiants communistes de Toulouse.

Ce dernier a tout d’abord proféré des insultes racistes : « sale arabe » contre un agent de sécurité. Ce dernier a démissionné le soir même à cause des événements.

Nous dénonçons également :

  • l’agression d’un de nos militants après être rentré de force dans notre local
  • des menaces de mort envers nos militants et des insultes les agents de sécu qui tentent de faire en sorte que UT1 ne devienne pas UT2
  • des propos diffamatoires à notre égard

L’UNI Toulouse demande des sanctions au président de l’université !

Aidez nous à mettre fin à ces violences verbales et physiques à UT1 en demandant au président de l’université des mesures concrètes contre ces actes graves. Signez la pétition :

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Européennes : les sections organisent des conférences avec les différents partis

Article lié -

État actuel de l’Université : censurer l’UNI plutôt que de confronter ses idées

Article lié -

Nouvelle campagne d’affichage de l’UNI dénonçant la promotion du wokisme et de l’islamo-gauchisme faite par La France Insoumise dans l’enseignement supérieur