L’UNI Toulouse réclame le déblocage du campus du Mirail !

Par UNI Archives

Le 26 novembre 2014 à 17h27

Image L’UNI Toulouse réclame le déblocage du campus du Mirail !

Je partage l'article

Alors qu’un nouveau blocage du campus du Mirail est prévu ce jeudi 27 novembre, on peut se demander quelles sont véritablement les aspirations des bloqueurs. De l’arrêt définitif de la construction du barrage de Sivens à la protestation contre les baisses de dotations faites par l’Etat à la fac, en passant par la suppression de la BAC, ces revendications sont aussi nombreuses que farfelues.

Si ces mouvements d’extrême-gauche pointent du doigt la “militarisation de l’espace public”, ils ont pourtant les mains libres pour prendre en otage la majorité des étudiants qui souhaite avant tout pouvoir poursuivre ses études en cette fin de premier semestre. C’est à cette majorité d’étudiants que nous pensons. Cette majorité silencieuse qui ne se rend pas aux “assemblées générales” qui rappellent plus les méthodes soviétiques qu’une véritable consultation des étudiants.

Alors que des actions de ce type sont prévues dans certains lycées de la ville pour jeudi, l’UNI Toulouse demande aux autorités compétentes de faire cesser ce chantage et de rendre possible la réouverture du site du Mirail, et ce afin de permettre aux étudiants de reprendre leurs études sereinement. Nous demandons à ce qu’il soit fait preuve de fermeté envers ces extrémistes qui jettent une nouvelle fois le discrédit sur une université pourtant digne d’une meilleure réputation.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Législatives : face à une France en danger, l’UNI appelle la droite à se ressaisir et la jeunesse à se mobiliser.

Article lié -

Violences politiques : l’UNI demande que le mobile politique soit reconnu comme une circonstance aggravante 

Article lié -

Raphaël Arnault, un militant ultra-violent et fiché S, investi par le Front Populaire aux élections législatives