L’Université de Toulon débloquée par les forces de l’ordre suite à la demande du président de l’université.

Par UNI Archives

Le 11 mai 2009 à 18h01

UNI

Je partage l'article

Ce lundi 11 mai, l’université du Sud Toulon-Var a été débloquée grâce à l’intervention des forces de l’ordre, à la demande du président de l’université. C’est la deuxième évacuation en une semaine après celle intervenue à l’université de Caen vendredi dernier.

Dans les deux cas, les bloqueurs ont été délogés sans heurts. L’intervention des forces de police était attendue par les étudiants et demandée par l’UNI (cf communiqué du 7 mai).

L’UNI, qui félicite le président de l’université de Toulon, appelle les présidents des dernières universités bloquées à s’inspirer de leur collègue. D’autant plus que ces interventions démontrent bien qu’une majorité de bloqueurs ne sont même pas étudiants. A Caen, sur 21 bloqueurs interpellés, seuls 7 étaient étudiants.

Aujourd’hui, seul le recours aux forces de l’ordre est en mesure de ramener le calme et la sérénité nécessaires à la reprise des cours et à l’organisation des examens. Rappelons qu’une extrême minorité d’étudiants et de personnes extérieures à l’université continuent à bloquer quelques universités.

Enfin, l’UNI demande aux présidents d’université de mettre en place un système de sécurité afin que les examens puissent se tenir et ne soient pas perturbés par l’intrusion de manifestants, comme cela a été le cas la semaine dernière à Nancy ou à Besançon.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !