L’université ne doit pas faire preuve de faiblesse face aux bloqueurs !

Par UNI Archives

Le 17 mars 2016 à 12h42

UNI

Je partage l'article

L’évacuation de l’Université de Bourgogne faite à l’instant est un aveu de faiblesse face à la menace de blocage par un nombre de personnes extérieurs à notre université et une faible proportion d’étudiants.

Le bâtiment droit lettres est actuellement fermé et pourtant l’amphi Mathiez sera toujours accessible. L’administration préfère donc annuler des cours au profit de squatteurs.

Nous souhaitons que chaque étudiant puisse étudier librement !

Nous demandons à la présidence de prendre des mesures plus fermes contre ces agissements totalement illégaux.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Législatives : face à une France en danger, l’UNI appelle la droite à se ressaisir et la jeunesse à se mobiliser.

Article lié -

Violences politiques : l’UNI demande que le mobile politique soit reconnu comme une circonstance aggravante 

Article lié -

Raphaël Arnault, un militant ultra-violent et fiché S, investi par le Front Populaire aux élections législatives