Lycées bloqués: l’UNI dépose 6 plaintes.

Par UNI Archives

Le 18 décembre 2009 à 14h14

Image Lycées bloqués: l’UNI dépose 6 plaintes.

Je partage l'article

Lundi 15 décembre, alors qu’ils venaient faire signer pacifiquement une pétition intitulée « STOP à la Violence » à la sortie des Lycées de Nantes, six militants de l’UNI (la droite universitaire) ont été violemment pris à partie.

Les militants agressés ont ainsi fait face, avant toute possibilité de dialogue, à une avalanche d’injures et de coups, à l’aide d’objets volés dans des chantiers à proximité, de la part d’une quarantaine de jeunes dont beaucoup n’étaient pas lycéens.

Cette violente agression a entrainé plusieurs jours d’Interruption Temporaire de Travail (ITT).

L’UNI Vendée dénonce fermement les violences entourant les blocages qui s’apparentent à de véritables prises d’assaut des établissements, organisées avec le soutien actif de groupuscules d’extrême-gauche, cagoulés, et communiquant entre eux à l’aide de moyens professionnels (talkie-walkie). Déjà 6 plaintes pénales ont été déposées, pour « violences volontaires en réunion » notamment contre un jeune homme déjà connu des services administratifs….

L’UNI Vendée tient à réaffirmer que les blocages, qui plus est violents, constituent une violation grave pour les lycéens et leurs professeurs de leur droit d’étudier et de travailler librement et sereinement.

La Roche sur Yon, le 18 décembre 2008

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire