#MoiContribuable, je ne veux pas payer la dette du journal de propagande communiste

Par UNI Archives

Le 17 décembre 2013 à 13h01

UNI

Je partage l'article

Après le rejet du projet de loi de finances rectificatives (PLFR) au Sénat samedi 14 décembre, c’est à la hâte que les députés seront convoqués pour voter le texte, et notamment l’art.44, dès 17h ce mardi 17 décembre 2013.

L’art.44 prévoit :

Article 44 (nouveau)

Les créances détenues sur la Société nouvelle du journal L’Humanité
au titre du prêt accordé le 28 mars 2002, réaménagé en 2009 et imputé sur
le compte de prêts du Trésor n° 903-05, sont abandonnées à hauteur de
4 086 710,31 € en capital. Les intérêts contractuels courus et échus sont
également abandonnés.

Cette façon de faire, cavalière, qui nous met devant le fait accomplit démontre bien le misérabilisme avec lequel le gouvernement s’emploie à faire passer ses petits arrangements en cachette. En effet, l’article 44 étant le dernier de la liste du PLFR, il y a fort à parier que cet article sera discuté vers 00h00, voire 1h00 cette nuit !

Parce que nous ne sommes pas les vaches à lait d’un gouvernement qui passe son temps à faire plaisir à ses « petits amis politiques », à « son électorat », mais qu’il ne gère pas des problèmes autrement plus importants que l’annulation de la dette d’un journal militant d’extrême gauche, vous devez, nous nous devons de réagir. C’est urgent !

Interpellez votre député maintenant !

Liste des députés par département

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !