Mort de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II : un moment de grande ferveur…

Par UNI Archives

Le 10 avril 2005 à 10h19

Image Mort de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II : un moment de grande ferveur…

Je partage l'article

Le déferlement médiatique consécutif à la mort de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II a été particulièrement impressionnant, traduisant grâce à son importance l’incroyable ferveur populaire engendrée par ce décès historique.

Quel homme en effet que Jean-Paul II, pourfendeur du communisme, défenseur des faibles et des laissés pour compte, garant d’une morale qui ne saurait tolérer les arrangements mesquins avec le confort égoïste : on pourrait dire beaucoup, qui a déjà été relaté dans les très nombreuses parutions en son honneur (cf, par exemple, l’excellent Hors-Série n°18 du Figaro, L’Express n°2805 du 4 avril 2005, ou encore le Point n°1699 du même jour…). Toutes parutions disponibles à notre bibliothèque…

Ce décès historique, cet instant heureux pour tout catholique, a aussi été l’occasion de constater à quel point certains tenants de l’ordre moral laïcard peuvent être petits et enragés envers tous les symboles de la religion ou de l’ordre : ainsi entendîmes-nous ceux-là s’interroger sur l’opportunité de mette en berne les drapeaux lors de l’annonce de la mort et de l’enterrement du Souverain Pontife. On voit bien ce qu’a de ridicule cette démarche faussement ingénue de « laïcs » sourcilleux.

Bah, dira-t-on, tout est déjà oublié, et les petits ont heureusement disparu du paysage, pour reprendre leur espace naturel d’expression, c’est-à-dire le néant.

A Dieu ne plaise l’Ame du Saint-Père !…

Philippe MOREL

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !