Nomination de l’UNEF au Conseil économique social et environnemental ce jeudi 25 mars : Macron pris la main dans le sac du « en même temps » !

Par UNI Archives

Le 25 mars 2021 à 14h40

UNI

Je partage l'article

Alors que la presse faisait apparaitre hier matin (voir notre communiqué du mercredi 24 mars) une note reçue par l’Élysée sur les dérives séparatistes de l’UNEF, nous apprenons aujourd’hui en consultant le Journal Officiel de la République française leur nomination au Conseil économique social et environnemental (CESE).

En effet, sur proposition de Jean Castex, le président de la République a nommé par décret un représentant étudiant du syndicat d’extrême gauche, pourtant accusé de s’être éloigné des « valeurs républicaines » par ladite note.

Pour rappel, le CESE a une forme constitutionnelle, puisqu’il est reconnu à l’article 71 de la Constitution du 4 octobre 1958, et qu’il rend un avis sur les lois et décrets adoptés.

Cette nomination est donc un énième renoncement de la part du Gouvernement, et un nouvel exemple du « en même temps » macronien qui ne trompe désormais plus personne.

L’UNI demande ainsi l’annulation du décret du 24 mars et que le président de la République ainsi que le ministre de l’Enseignement supérieur prennent enfin leurs responsabilités à l’égard de l’extrême-gauche étudiante.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !