NON à la suppression du quotient familial !

Par UNI Archives

Le 20 mars 2018 à 16h04

UNI

Je partage l'article

Un rapport sorti en catimini, élaboré sous la houlette du député En Marche Guillaume Chiche, évoque en substance la suppression pur et simple du quotient familial. Non content de s’en être déjà pris au portefeuille de la grande majorité des retraités en revoyant la CSG à la hausse, après avoir dit le contraire lorsqu’il n’était que candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron et son gouvernement souhaitent maintenant s’attaquer aux classes moyennes en supprimant purement et simplement le quotient familial !

Lubbie de la gauche, la suppression du quotient familial revient au devant de la scène

Le quotient familial indique le nombre de parts dont bénéficie un contribuable pour le calcul du montant de son impôt sur le revenu. C’est un indicateur du niveau de vie d’un foyer fiscal. Il est évalué chaque année par l’administration fiscale, en fonction des ressources mentionnées dans la déclaration de revenus annuelle. Il sert également de seuil pour déterminer l’éligibilité des familles à certaines aides sociales et prestations des organismes sociaux (CAF, APL, …). Aujourd’hui, ce plafond de réduction d’impôt lié au quotient familial est de 1527 € par demi-part supplémentaire. On est loin du postulat définissant « les riches », mais bien plus proche de la grande majorité des français qui travaillent, à savoir les classes moyennes. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre de François Hollande s’était d’ailleurs attaqué au quotient familial en 2013. Mais le socialiste n’avait pas osé parler de suppression…

C’est pourquoi nous nous étonnons de cette posture radicale de la part du gouvernement actuel et d’Emmanuel Macron.

Nous exigeons le maintien du quotient familial en l’état.

Pétition adressée à Emmanuel Macron,
Président de la République française.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !