NON AU TERRORISME SYNDICAL !

Par UNI Archives

Le 24 novembre 2003 à 16h03

Image NON AU TERRORISME SYNDICAL !

Je partage l'article

Aujourd’hui encore, lundi 24 novembre, s’est déroulée en faculté de lettres de
Nancy une nouvelle AG (Assemblée de Grévistes). De nouveau, des groupuscules de
gauche et d’extrême gauche ne représentant qu’eux-mêmes ont continué de
s’opposer à la réforme sur l’harmonisation européenne des diplômes, et envisagé
des barrages filtrants à l’entrée des cours.

L’UNI (La Droite Universitaire) dénonce le terrorisme syndical qui consiste à
proférer des contre vérités (suppression de la session de septembre,
augmentation des droits d’inscription, suppression du DEUG et de la Maîtrise,
fin de la compensation semestrielle, suppression du cadre national des
diplômes…) pour servir des intérêts bassement dogmatiques.

L’UNI considère ainsi que les craintes avancées par les professionnels de la
grève relèvent du pur fantasme. Cette réforme positive permettra au contraire :

– la création d’un espace européen de l’enseignement supérieur, qui participe
de la construction européenne,
– la reconnaissance des diplômes au niveau international,
– la mobilité des étudiants qui pourront recevoir des formations dans les 25
pays de l’Union Européenne,
– la professionnalisation des études par des expériences étrangères précieuses,
– des passerelles nombreuses entre les filières grâce au système ECTS (crédits
de points semestriels).

Dans cet esprit, l’UNI a voté pour l’architecture du nouveau cadre LMD
(Licence/Master/Doctorat) lors du Conseil d’Administration de la Faculté de
Droit du 20 novembre dernier. En revanche, lors de la même réunion, les
étudiants de l’UNEF se sont abstenus sans motiver leur vote, ce qui symbolise un
réel mépris pour l’avenir des étudiants.

L’UNI-Nancy réitère sa demande au Président de l’Université de Nancy II de
prendre les meilleures décisions pour mettre un terme au terrorisme syndical, et
pour garantir le libre accès aux cours sur tous les campus.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire