Nouveau dérapage de Georges Frêche

Par UNI Archives

Le 5 octobre 2006 à 10h35

Image Nouveau dérapage de Georges Frêche

Je partage l'article

Georges Frêche, président de la région Languedoc-Roussillon, a lancé le 4 octobre 2006 « La Tribu », le portail des jeunes de la région, suite à la création du CRJ (Conseil Régional des Jeunes) en avril 2006 par la région.

Selon la région, le CRJ a pour vocation de formuler des propositions aux conseillers régionaux pour améliorer le quotidien des jeunes. Seulement, le panel de jeunes qui se voulait large et représentatif, n’est en fait composé que d’amis politiques de Georges Frêche, qui s’est chargé lui-même de nommer ses membres. Seules les organisations de gauche et d’extrême-gauche y sont représentées : UNL, CGT, FO, CFDT, SUD étudiant, UNEF, LMDE, UNSA…( plus d’info )

L’UNI (droite universitaire), mouvement étudiant représentatif au niveau national, qui a plusieurs élus au sein des Universités de Montpellier, et un élu au CROUS de Montpellier, n’a pas été invitée à siéger au sein de ce CRJ. Ainsi, c’est toute une partie de la jeunesse qui est mise de côté volontairement par le président de la région.

L’UNI dénonce l’attitude de Gorges Frêche, qui dévoile à cette occasion sa conception très partisane de la jeunesse. Après avoir traité les harkis de « sous-hommes », le président de la région, par son attitude, et avec l’aide gracieuse des contribuables, a donc cette fois-ci décidé d’insulter une grande partie de la jeunesse.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !