Nouvelles agressions en “AG” à Rennes 1 par des militants d’extrême-gauche

Par UNI Archives

Le 14 mars 2018 à 14h23

UNI

Je partage l'article

Ce mercredi 14 mars, dans l’enceinte de la faculté d’économie de Rennes 1, a eu lieu une « AG » (Assemblée Générale ; rassemblement syndical pour l’organisation des “luttes”) organisée contre la loi sur la sélection à l’université. Une quarantaine d’étudiants de Rennes 1 opposés aux blocages, notamment des militants de l’UNI Rennes, se sont rendus à cette réunion pour s’informer et exprimer leur opinion.

Comme aux deux AG précédentes, les nombreux militants d’extrême-gauche présents, venant pour la plupart de Rennes 2, ont tenté d’exclure leurs opposants. Mais en cette dernière AG, l’exclusion de force a été proposée. Les étudiants opposés aux blocages ont été insultés et menacés. Puis notre responsable UNI Bretagne, Brieuc, élu étudiant de l’université de Rennes 1, a été agressé physiquement : l’individu, masqué, a tenté de lui arracher l’oreille. Une plainte sera déposée. En sortant, certains étudiants de Rennes 1 ont aussi pris des coups.

“Ces violences ne sont pas une forme d’expression mais la capitulation de l’intelligence et du débat.”

Ces violences de la part de l’extrême-gauche rennaise ne sont pas nouvelles. Au cours des dernières élections étudiantes de Rennes 1, un groupe d’une vingtaine d’individus cagoulés ont menacé les militants de l’UNI ; à la faculté de Droit, l’intervention des agents de sécurité a été nécessaire pour empêcher l’agression de notre responsable. Nous nous rappelons également les violences qui ont émaillé les manifestations à Rennes contre la Loi Travail.

Nous condamnons ces violences qui ne sont pas une forme d’expression mais la capitulation de l’intelligence et du débat. Nous rappelons notre opposition ferme aux blocages de nos universités et du débat ainsi que notre attachement à la liberté d’étudier. Face aux menaces, nous ne céderons pas.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire