Nouvelles perturbations prévues en Faculté de Lettres

Par UNI Archives

Le 8 mai 2009 à 11h33

Image Nouvelles perturbations prévues en Faculté de Lettres

Je partage l'article

Le mardi 6 mai, une nouvelle Assemblée Générale a eu lieu en faculté de Lettres, Langues et Sciences Humaine de l’Université d’Angers. Après des mois de troubles, le déblocage total a enfin été voté, condamnant ainsi les quelques perturbateurs d’extrême gauche subsistants.


Les dates d’examen ont aussi été soumises au vote. Les étudiants ont ainsi préférer garder les dates initiales plutôt que privilégier le rallongement des cours jusqu’au 27 juin proposé par les bloqueurs et les extrémistes.

A l’annonce de ces résultats, les mêmes perturbateurs ont retourné leur veste et promis de bloquer la Faculté de Lettres, Langues et Sciences Humaines dans le cas où le Conseil d’Administration de l’Université d’Angers du jeudi 7 n’entérinerait pas le vote et validerait le rallongement de l’année, leur propre proposition!

L’UNI Angers rappelle l’illégalité la plus totale de ce vote. Le Conseil d’Administration de l’Université restant le seul maitre du calendrier universitaire. De plus, il ne faut pas inverser les rôles : la cause de ce report, c’est le blocage, les responsables d’un allongement de l’année sont donc les bloqueurs.

L’UNI Angers, présente en nombre à l’Assemblée Générale dénonce ce comportement inadmissible et irresponsable visant à tout bloquer et décrédibiliser encore plus l’université à chaque caprice populiste.

L’UNI Angers dénonce également le climat délétère et chaotique de l’Assemblée Générale, globalement défavorable aux bloqueurs.

Enfin, l’UNI met en garde d’Université d’Angers contre les troubles à répétition et demande au Conseil d’Administration et au Président Martina de prendre leurs responsabilités et de sanctionner ces agissements. Notamment la convocation des bloqueurs en Commission disciplinaire.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !