Pas de rentrée pour les bloqueurs !!

Par UNI Archives

Le 7 janvier 2009 à 19h35

Image Pas de rentrée pour les bloqueurs !!

Je partage l'article

Dans plusieurs lycées du département, notamment trois lycées angevins ,dont deux privés, le blocage aurait été voté aujourd’hui.


L’UNI Lycée Anjou (la droite lycéenne) constate qu’une fois de plus les bloqueurs ne cherchent qu’une chose : l’agitprop. Profitant du moindre prétexte pour bloquer les lycées. Et révélant le véritable moteur de la mobilisation du mois de décembre : Le non remplacement de 11600 postes dans une Education Nationale qui a le meilleur taux d’encadrement au monde pour des résultats plus que médiocres.

L’UNI Lycée Anjou dénonce cette manipulation des lycéens par les syndicats enseignants qui ne cherchent que la préservation de leurs acquis sans voir que le lycée est l’agonie alors qu’ils y participent grandement !

L’UNI Lycée Anjou demande aux proviseurs d’agir avec sévérité contre les bloqueurs qui ont déjà agressé plusieurs lycéens désireux d’assister à leurs cours au mois de décembre. L’UNI Lycée Anjou rappelle son opposition totale à l’utilisation de la violence.

L’UNI Lycée Anjou rappelle que les lycéens sont pour la plupart mineurs et donc sous la responsabilité de leurs parents ou des proviseurs lorsqu’ils sont au lycée. Il est grand temps que les parents reprennent toute leur place de l’éducation de leurs enfants et fassent cesser leurs petits troublions pour l’intérêt de chacun des lycéens.

L’UNI Lycée Anjou en appelle à la responsabilité de l’ensemble de la communauté : proviseurs, enseignants, parents, élèves, afin que l’année 2009 ne se transforment pas en une année contestataire qui nuit généralement autant à la qualité de la formation des lycéens, qu’à leur future réussite dans les études supérieures.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !