Pétition contre la suppression des notes

Par UNI Archives

Le 1 novembre 2010 à 14h49

UNI

Je partage l'article

Va-t-on progressivement remplacer les notes par des smileys ? Les adeptes de la suppression des notes mènent, depuis plusieurs semaines, une véritable offensive pour convaincre la classe politique et les acteurs éducatifs (syndicats d’enseignants et de lycéens, association de parents d’élèves), de la nécessité d’assouplir l’évaluation des élèves et de supprimer la notation chiffrée.

Directement inspirée par les théories de la Nouvelle éducation qui avaient prospéré dans les années 70, leur objectif est de remplacer l’évaluation des connaissances par une évaluation centrée uniquement sur les compétences et les comportements.


« Pour se débarrasser de son chien, on l’accuse de la rage ».

Pour discréditer l’usage des notes à l’école, les hérauts du « pédagogiquement correct » multiplient les caricatures (« les notes sont aléatoires », « les notes favorisent les riches »), les raccourcis (« les notes sont responsables de l’échec de nombreux élèves », « les notes sont responsables du stress des enfants ») et les contre-vérités (« tous les pays développés abandonnent le système de notation »).

Aucun de ces arguments ne repose sur la réalité [[Une note publiée par le Centre d’études et de recherches de l’UNI – CERU rappelle que les pays (la Suisse, le Danemark, la Suède…) qui avaient expérimenté des systèmes d’évaluation inspirés par ces théories pédagogiques reviennent aujourd’hui à un système de notation traditionnel, après avoir constaté l’échec de ces théories.]], comme le rappelle la dernière note publiée par le CERU , mais leur propagande est souvent efficace. Avec les mêmes procédés, ils avaient réussi, il y a quelques années, à imposer la méthode globale, les maths modernes et plus récemment la suppression de l’étude chronologique de l’Histoire. Toutes ces mesures ont prouvé, avec le temps, leur nocivité.

C’est pourquoi nous ne devons pas prendre ce sujet à la légère. Face à une minorité agissante qui essaye d’imposer ses théories « pédagogistes », nous devons nous mobiliser et faire entendre la voix de ceux qui restent attachés à des notes garantes d’une évaluation sérieuse et objective, ainsi qu’à l’école comme lieu de transmission du savoir.

Pour garantir une évaluation sérieuse et objective basée avant tout sur l’acquisition de connaissances, signez et faites signer cette pétition pour demander le maintien des notes à l’école.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !