PETITION CONTRE LA VIOLENCE AU LYCEE BERGSON

Par UNI Archives

Le 16 décembre 2008 à 19h36

Image PETITION CONTRE LA VIOLENCE AU LYCEE BERGSON

Je partage l'article

Le Ministre de l’Education Nationale M. Darcos vient d’annoncer le report de la réforme de la classe de seconde, cependant une minorité continue à vouloir faire régner la terreur aux abords du Lycée Henri Bergson.


Alors qu’un militant de l’UNI, anti-blocus, a été sauvagement agressé vendredi sur le campus de l’IUT, un élève de seconde a été victime du même genre d’agression ce matin alors qu’il tentait de pénétrer dans l’établissement. Ce type de comportement violent croît de jour en jour, notamment parce que certains bloqueurs s’alcoolisent devant le lycée.

Les élèves désireux d’étudier normalement se sentent délaissés par l’administration qui ne semble toujours pas disposée à faire appel aux forces de l’ordre. Au contraire, face à la pression de ces jeunes hors la loi, le proviseur a décidé de fermer l’établissement mercredi.

Nous dénonçons cette attitude complaisante qui prive les élèves motivés de cours et qui permet aux bloqueurs d’aller perturber le fonctionnement des autres lycées d’Angers.

Les élèves pris en otage par cette poignée de jeunes demandent un changement radical d’attitude du proviseur dans la gestion du conflit.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !