Première distribution alimentaire de l’U.N.I.-Strasbourg du 28 novembre 2020 ; accompagnement psychologique des étudiants

Par UNI Strasbourg

Le 1 décembre 2020 à 9h00

Image Première distribution alimentaire de l’U.N.I.-Strasbourg du 28 novembre 2020 ; accompagnement psychologique des étudiants

Je partage l'article

La section de l’U.N.I. à Strasbourg a réalisé vendredi 28 novembre sa première distribution alimentaire destinée aux étudiants en difficulté.

Plus de quatre-cents étudiants sont venus rencontrer nos militants pour obtenir le panier que nous avions constitué pour chacun d’eux : 2 oranges et 2 pommes ; farine ; sel ; poivre ; cubes alimentaires Knorr ou Maggi ; pâtes ; sauces bolognaise ; conserves de raviolis, choucroute, petit salé aux lentilles cassoulet, confits de canard et/ou blanquette de veau ; huile et beurre.

Ce panier alimentaire doit permettre aux étudiants de manger convenablement deux semaines.

En même temps, certains de nos militants en ont profité pour discuter et réconforter ceux qui venaient aussi pour obtenir une aide psychologique et amicale, alors que la solitude et le désoeuvrement favorisent une dégradation mentale exceptionnelle parmi les jeunes. Nous avons proposé d’organiser et nous organiserons prochainement des réunions Skype et autres avec tous ceux qui voudront discuter et échanger.

Le succès malheureux de cette double opération nous oblige à organiser une nouvelle distribution durant la semaine 49 (jour à préciser), car de nombreuses personnes sont venues une fois nos stocks vidés.

Merci aux militants présents et à ceux qui participeront aux futurs événements.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Tentative d’attaque au couteau par un marocain au cri de « Par Allah je vais tous vous tuer » à Lyon 2 : le coupable reste libre

Article lié -

Interruption de la table ronde sur la question Palestinienne à l’Université de Lille : les militants pro-hamas accusent la présidence de l’Université de complicité à un « génocide ».

Article lié -

Une organisation islamiste participe à l’occupation de l’École normale supérieure