Programme de l’U.N.I. à l’U.R.S. 2005-2007

Par UNI Archives

Le 9 décembre 2006 à 16h53

Image Programme de l’U.N.I. à l’U.R.S. 2005-2007

Je partage l'article

ELECTIONS DES REPRESENTANTS ETUDIANTS A STRASBOURG III ROBERT-SCHUMAN DES 21 ET 22 NOVEMBRE 2005

La liste « U.N.I., des études pour un emploi » regroupe des étudiants soucieux de promouvoir un enseignement supérieur de qualité, ouverty sur le monde professionnel. Nous défendons l’égalité des chances, le mérite, la libre détermination de chacun contre l’égalitarisme forcené, la discrimination positive, le nivellement par le bas, le communautarisme et le corporatisme qui minent l’enseignement supérieur français et le condamneront à terme à n’être que l’ombre de lui-même. Parce que l’enjeu est de taille, des étudiants déterminés à défendre l’intérêt général et porteurs d’idées novatrices doivent être conduits à ces responsabilités.

> Des moyens pour l’Université Robert-Schuman

depuis le début de l’année universitaire, on nous dit que l’université a besoin d’argent. A l’U.N.I., nous faisons le constat suivant : nous sommes entrés dans une ère de compétition mondiale, et la France doit investir dans son enseignement supérieur.

Les moyens existent, toutefois, ils ne doivent pas reposer uniquement sur les poches des étudiants, et sur le seul budget de l’Education nationale.

Les universités doivent moderniser et rationnaliser leur gestion. Force est de constater que l’argent est largement DILAPIDE à Strasbourg III.

Ainsi, nous proposons :

+ la création de chaires universitaires co-financées par les entreprises, service de collecte de la taxe professionnelle, mise en place de plate-formes de formation payantes pour les collectivités locales et les administrations.

> Pour une université ouverte

l’Université ne doit pas seulement éveiller les consciences et développer l’esprit critique des étudiants. Réduire les enseignements à ces seules visées, c’est courir le risque d’un décalage important entre la formation et le milieu socio-économique. Ainsi l’Université doit faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés en accentuant la professionnalisation des études sous peine de maintenir en sous-emploi des personnes hautement qualifiées et de créer une situation inadmissible : de jeunes diplômés condamner à postuler à l’A.N.P.E.

> Un programme pour l’Université Robert-Schuman

Pour de meilleures conditions d’études et pour des diplômes de qualité, l’U.N.I. propose :

+ la mise en place de « nocturnes » à la BU pendant la période des examens,

+ la mise en place d’une semaine supplémentaire de révisions pour le premier semestre,

+ de donner plus de moyens financiers et stratégiques à l’effort de recherche universitaire,

+ de renforcer le télé-enseignement et d’augmenter le nombre de bornes wi-fi dans l’ensemble des bâtiments de l’U.R.S.

Pour favoriser l’insertion professionnelle, nous proposons :

+ le développement des « conférences-emplois » et les modules de « connaissance de l’entreprise »,

+ la création d’un forum annuel étudiants-entreprises,

+ la création d’un espace information et orientation en coopération avec les CCI et Chambre des Métiers,

+ la création d’un annuaire des anciens de l’URS permettant de créer un réseau facilitant la reconnaissance des diplômes et la recherche d’emplois.

> Pour la promotion de l’excellence et de la qualité à l’Université Robert-Schuman

Pour la défense de nos diplômes :

+ promouvons l’enseignement des langues,

+ réaffirmons que le mérite est le seul critère de sélection,

Pour l’égalité des chances :

+ veillons à l’anonymat des copies et à la double correction,

+ clarifions les critères de sélection pour l’accès aux Masters,

+ défendons l’égalité des chances contre la politique pseudo-égalitariste de nivellement par le bas défendue par la gauche,

+ créons un 6ème échelon de bourser à 5000 euros par an pour une aide sociale plus efficace.

Des études pour un emploi :

Pour l’U.N.I.; l’université ne doit pas être une citadelle hors de la société, ce ne doit pas être non plus un cocon bien confortable où les étudiants attendent bien tranquillement le chômage. Nous refusons l’autisme de nos universités qui se replient sur elles-mêmes. Redonnons de l’air !

+ grâce à une université au ontact des entreprises et tournée vers l’avenir, la porte doit être ouverte sur le monde du travail. C’est pourquoi il est indispensable de donner aux étudiants de chaque filière la possibilité de bénéficier de stages consolidant les formations,

+ en lançant la campagne « Universités-Entreprises », l’U.N.I. souhaite favoriser l’insertion professionnelle réussie de chaque étudiant.

VOTEZ ET FAITES VOTER POUR LA LISTE « UNI, DES ETUDES POUR UN EMPLOI » !!!

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !