Qu’est-ce que l’UNI à Lyon?

Par UNI Archives

Le 14 septembre 2010 à 9h03

Image Qu’est-ce que l’UNI à Lyon?

Je partage l'article

UNE SOCIÉTÉ DE LIBERTÉ.

L’UNI Lyon est un mouvement d’étudiants et d’enseignants qui se situe au carrefour des sensibilités de la droite républicaine, dans une totale indépendance vis-à-vis des partis. Notre vocation est de lutter contre le conservatisme de la gauche et sa vision collectiviste de la société faite de tout-Etat et d’idéologie sectaire. L’expérience prouve que non seule une action politique alliée à la défense concrète d’un enseignement de qualité permet de faire avancer les réformes dans le secteur éducatif, c’est pourquoi à la différence de nos adversaires, nous n’avançons pas masqué.

L’IDENTITÉ DE L’UNI LYON RÉSIDE DANS UN COMBAT POSITIF.

La primauté de la personne, idée qui s’oppose au collectivisme sous toutes ses formes, au profit de la libre entreprise et de l’initiative personnelle;

l’économie de marché, qui seule assure le développement des sociétés modernes et apporte une réponse aux grands défis de la mondialisation;

la défense de la liberté équilibrée par le sens de la responsabilité;

le maintien de la cohésion sociale et de l’identité nationale, la seule garante du bon rendement de la démocratie;

le refus des extrémismes de tous bords, qui vivent les uns des autres et menacent les institutions.

UN ENSEIGNEMENT DE QUALITÉ.

L’école de la République et au-delà l’Université française ont reçu pour mission de dégager et former les élites dont la Nation a besoin. Cet idéal de promotion sociale et d’égalité des chances a depuis longtemps été oublié. L’Université est aujourd’hui confrontée à un triple défit :

– remplir sa mission originelle;

– gérer l’explosion des effectifs;

– préparer l’insertion professionnelle des diplômés.

Pour toutes ces missions l’échec est patent.

L’UNI LYON PROPOSE QUATRE CHANTIERS DE REFORMES PRIORITAIRES.

La seule sélection qui vaille étant celle qui ne se fonde que sur le mérite, l’État doit préserver le principe d’égalité des chances entre tous les étudiants. Les notions de mérite et d’excellence doivent retrouver leur place au sein de notre système éducatif;

redonner aux enseignements fondamentaux des filières universitaires générales leur rôle originel;

ouvrir l’Université à l’entreprise lorsque nécessaire; la professionnalisation d’un certain nombre d’enseignements est une nécessité absolue;

diversifier l’offre de formation en mettant en place une filière technologique, allant du secondaire à la recherche et directement tournée vers l’insertion professionnelle.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire