Qui a dit… : Le jacobinisme est un démon malin…

Par UNI Archives

Le 22 juin 2007 à 18h47

Image Qui a dit… : Le jacobinisme est un démon malin…

Je partage l'article

Paru dans « L’Hebdo des Socialistes » n°436, février 2007, p.8.

« Les Français aspirent à voir l’Etat réformer profondément sa gestion pour dégager des économies et donc des marges de manoeuvre. Nous avons un Etat qui est devenu beaucoup trop lourd. Il faut soulager des administrations centrales qui s’épuisent à gérer des personnels répartis sur le territoire et des crédits de toutes sortes. Il faut en finir avec cette lourdeur de l’Etat central qui engendre toujours plus de textes législatifs ou règlementaires -et des textes qui, bien souvent, sont à la fois illisibles et inutiles.

Les fonctionnaires en sont les premières victimes lorsqu’ils s’épuisent en réunions stériles au lieu de donner l’impulsion et la créativité dont ils sont porteurs et qui sont leur vraie vocation.

Face à cette situation, face à ce gaspillage d’énergie et de substance, je propose de limiter le nombre de ministères, d’en finir avec l’inflation réglementaire qui nous carctérise trop souvent, d’expérimenter à chaque fois pour réformer vraiment, d’engager une nouvelle étape de la régionalisation, en mettant fin à la ruineuse superposition des compétences.

L’Etat garantira par un fonds de « péréquation » l’égalité entre les régions qui bénéficieront, pour remplir de nouvelles missions, d’un transfert de ressources. Et tant pis pour ce vieux jacobinisme qui est l’un des démons les plus malins de ce pays !

Ensemble, nous allons donner un coup de jeune à cet Etat colbertiste, jacobin, centralisé à l’excès, croulant sous le poids des ans, des bureaucraties inutiles et des réglementations trop complexes. Ensemble, nous allons mettre l’Etat à l’heure de ce désir d’autonomie, de responsabilité civique et de liberté que j’ai senti monter d’un bout à l’autre de la France. »

QUI A ECRIT CES LIGNES ? QUI A ECRIT CES PROPOSITIONS AUXQUELLES NOUS POURRIONS SOUSCRIRE LES YEUX FERMES ?

SEGOLENE ROYAL, bien sûr, qui n’est pas à une contradiction près, et qui peut avoir parfois (à moins que ce ne soit son nègre ?) des éclairs de lucidité « libérale » !

Et n’est-ce pas ce que Nicolas SARKOZY, président de la République, s’est engagé à mettre en oeuvre ? SARKOZY « royaliste » ? ou bien ROYAL « sarkozyenne » ?

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !