Rentrée : l’opération bidonnage de l’UNEF

Par UNI Archives

Le 7 septembre 2005 à 18h49

UNI

Je partage l'article

Lundi 5 septembre, l’UNEF a présenté son enquête sur la situation sociale des étudiants. Plus proche du bidouillage politique que de l’analyse sociologique, cette enquête conclue à la « paupérisation des étudiants », leur pouvoir d’achat aurait ainsi diminué de plus de 5 % cette année.

Formée à la manipulation politique, l’UNEF s’essaie maintenant à la manipulation statistique. Tout au long de son « enquête », aucun ordre de grandeur n’est jamais présenté, « ces apprentis sociologues » se contentent de jouer avec des pourcentages sans présenter de chiffres en valeur absolue.

L’UNI a réparé cet oubli, et a refait les calculs de l’UNEF avec ces chiffres. Le résultat est très différent.

En effet, si l’on prend l’exemple d’un étudiant type (selon l’UNEF) qui est inscrit en licence, boursier échelon 5, affilié à la sécurité sociale étudiante et qui va très régulièrement au restaurant universitaire (150 fois par an selon les estimations de l’UNEF), l’augmentation annuelle des droits d’inscription, de la sécurité sociale étudiante et du prix du ticket restaurant universitaire ne représente que 19,5 euros par an, soit 1,6 euros par mois.

Alors que dans le même temps, l’augmentation de 1,5 % des bourses représente pour un boursier échelon 5 (catégorie d’étudiants les plus en difficultés) une hausse de 53 euros.

On est loin de la prétendue paupérisation des étudiants puisque l’augmentation des bourses même si elle est en pourcentage plus faible que l’augmentation des dépenses citées précédemment reste bien supérieure en valeur absolue. Le différentiel restant dans la poche de cet « étudiant type » étant de 33,5 euros.

Les dépenses des étudiants se réglant grâce à des euros « absolue » et non avec des pourcentages d’euros, la démonstration de l’UNEF tombe à l’eau.

Une nouvelle fois, l’UNEF aura confondu manipulation politique et défense des intérêts étudiants.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !