Républicain Lorrain du 1er octobre 2007

Par UNI Archives

Le 2 octobre 2007 à 21h12

Image Républicain Lorrain du 1er octobre 2007

Je partage l'article

Social : peut mieux faire

Quelque 50 000 étudiants supplémentaires à l’échelon 0 des bourses d’études, création d’un échelon 6, augmentation de 4,5 % des montants alloués pour 100 000 étudiants qui s’ajoute à l’augmentation générale des montants de quelque 2,5 % des bourses déjà annoncée, des bourses au mérite revalorisée, des prêts bancaires cautionnés par l’État, le doublement des bourses à la mobilité… Avec, cerise sur le gâteau, un budget de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en progression (l’un des rares) de 1,8 milliard d’euros. Valérie Pécresse a joué les pères Noël avec un peu d’avance se félicite l’UNI, la Droite étudiante en Lorraine, par la voix d’Anne-Laure Blin. Cela, d’autant qu’une partie des avancées obtenues recouvre de vieilles revendications de ce mouvement.

Mais, globalement, c’est plutôt la déception qui prédomine. Ainsi pour l’UNEF, Marc Stehlin regrette vivement que « Ces mesures concernent moins de 10 % des étudiants et ne permettront qu’à 6,5 % des étudiants de revenir à leur pouvoir d’achat de 2001 ! » Pis, ce dernier dénonce l’effet d’annonce : « Ces mesures ne permettront pas de répondre à l’urgence sociale rencontrée par les étudiants en cette rentrée 2007 : l’augmentation des bourses échelon 5, l’extension des bourses échelon 0 et le doublement des bourses à la mobilité, etc. Tout cela ne s’appliquera qu’à la rentrée 2008. »

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !