Réunion de formation du 1er décembre, lors de la XXXe Convergence de l’UNI

Par UNI Archives

Le 3 décembre 2013 à 12h01

UNI

Je partage l'article

Les responsables et cadres du mouvement se sont retrouvés dimanche 1er décembre, pour déterminer les actions à mener dans le cadre des élections universitaires et des échéances électorales à venir.

D’abord, il est vital d’être présent sur le terrain. La défense de nos valeurs est la condition sinéquanone de l’esprit de reconquête qui nous guide quotidiennement dans nos activités militantes. Face à une gauche qui n’a de cesse que de diviser les français, il nous faut, fiers de nos valeurs, faire bloc pour défendre la Nation face à la montée des communautarismes de toute nature, souvent impulsée par la gauche.

Dans les universités, souvent au plus mal financièrement, il convient de rappeler qu’un élément majeur de la loi LRU réside en la responsabilité des Présidents d’université. L’égalitarisme rampant de Vincent Peillon et de ses soutiens que sont l’UNEF et la FAGE anéantissent les espoirs que les étudiants sont en droit d’attendre d’une université d’excellence.

Par idéologie, les classes prépas sont attaquées et le nivellement par le bas est le credo du parti au pouvoir.

L’esprit de résistance, c’est condamner ces dérives et proposer des solutions utiles et efficaces pour tous : il nous faut valoriser le mérite, le travail là ou d’autres encouragent le nivellement par le bas et la médiocrité et voudraient un statut salarié pour un étudiant !

La gauche détient tous les pouvoirs dans l’enseignement et est une force destructrice pour tous les étudiants. C’est bien l’UNEF qui n’a jamais été rien d’autre que majoritaire, et force est de constater que le résultat est terrifiant pour les université de France.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !