Scoop ! Nicolas Sarkozy en Vendée pour défendre les Retraites !

Par UNI Archives

Le 27 septembre 2010 à 1h21

UNI

Je partage l'article

h-20-2233840-1285257471.jpg

Le président de la République était aujourd’hui l’invité des jeunes de l’UNI, du CNI et de l’UMP Vendée, soutenant la réforme des retraites. Ou plutôt LES Présidents de la République. En effet, pendant plus de 2 heures, deux jeunes militants se sont glissés dans la peau de Nicolas Sarkozy pour défendre la réforme des Retraites.

A la rencontre des passants, de manifestants et des commerçants ils ont pu rappeler quelques vérités que tentent de cacher les syndicats et partis de l’opposition :

– En 50 ans l’espérance de vie a considérablement progressé grâce aux progrès de la médecine. Parce que nous vivons plus longtemps, il faut donc réformer le dispositif pour maintenir l’existence de la retraite par répartition.

– En 2018, il n’y aura plus qu’un actif pour un retraité : soit les retraites seront minuscules, soit la pression sur les salaires sera exorbitante.

– En 2050, si rien n’est fait notre système de retraite connaitra chaque année un déficit de 100 Milliards d’Euros.

– La plupart de nos voisins européens ont déjà adopté un âge légal de départ à 65 ans, et certains envisagent 67 ans.

– Opposition, Syndicat et Gouvernement ont échangé pendant 5 mois, au cours de 50 réunions de travail pour préparer la réforme.

– Durant le débat parlementaire, l’opposition a bénéficié de 60% de temps de parole.

– Le Gouvernement a entendu les inquiétudes et les attentes des français : le dispositif carrières longues (début de travail à 16, 17, 18 ans) permettra à 600.000 personnes de partir chaque année à la retraite à 60 ans au taux plein.

– De même, le seuil de pénibilité est abaissé à 10%, et concerne désormais 170.000 personnes par an.

h-20-2233880-1285257958.jpg
h-20-2233885-1285258053.jpg
h-20-2233909-1285258639.jpg

Face à l’essoufflement partout en France des manifestations aujourd’hui, signe que les français ont su voir la réalité d’une réforme nécessaire, juste et équilibrée, les jeunes soutiens du Gouvernement appellent les parlementaires à maintenir le cap de la réforme » conclut Gonzague de Chantérac, à l’initiative du happening.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire