Le mérite et l’excellence commencent enfin à être pris en compte dans le déroulement des carrières des enseignants-chercheurs

Le mérite et l'excellence commencent enfin à être pris en compte dans le déroulement des carrières des enseignants-chercheurs

Dans un entretien accordé au Figaro d’aujourd’hui, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, annonçait une série de mesures venant compléter celles faites la semaine dernière sur le contrat doctoral.

Tout d’abord, la ministre souhaite attirer les talents vers ce métier, cela grâce à différentes mesures :
-  la création d’un contrat doctoral qui permettra de simplifier, de mieux encadrer et de rendre plus attractives les études doctorales. Le doctorat sera ainsi reconnu comme une première expérience professionnelle et le salaire sera négocié au dessus d’un niveau de rémunération minimal garanti, mais sans limite maximum. Trop souvent, les élèves ingénieurs ne poursuivent pas leurs études en doctorat, car le salaire des docteurs est inférieur à celui des ingénieurs.
-  la revalorisation des salaires de début des carrières des maîtres de conférence permettra de rendre ces dernières plus attirantes (le revenu mensuel brut augmentera de 12 à 25%).

Afin d’éviter la fuite des cerveaux, la ministre souhaite promouvoir la recherche française, ceci en :
-  distinguant les 130 enseignants-chercheurs les plus prometteurs en leur offrant une chaire de cinq ans dotée d’une prime annuelle et d’un capital pour constituer une équipe et développer leur recherche.
-  En lançant en 2009, un programme « retour post-doc » pour une quinzaine de lauréats afin de les faire venir ou revenir de l’étranger. Ils disposeront de financements allant de 600 000 à 700 000€ chacun pour constituer une équipe et développer un projet de recherche.

L’UNI se félicite de ces annonces. La recherche française est ainsi en marche vers une reconnaissance du mérite et de l’excellence. Elles permettront de promouvoir le métier d’enseignant-chercheur en encourageant les étudiants à poursuivre vers le doctorat et d’attirer les meilleurs enseignants dans nos universités par le système « retour post-doc ».

Partager cet article:

Chargée des relations avec la presse

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement