L’UNI encourage Valérie PECRESSE à travailler sur cette voie

L'UNI encourage Valérie PECRESSE à travailler sur cette voie

Valérie PECRESSE, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a reposé la question de la sélection à l’entrée du master, lors du grand oral de Sciences Po Bordeaux, jeudi dernier.

L’UNI encourage la ministre à aller vers cette voie, et à travailler à la mise en place efficace et transparente de critères de sélection pour l’entrée en M1.

En effet, il est illogique, depuis la mise en place du système LMD, de maintenir une sélection entre la première année et la deuxième année de master. De nombreux étudiants subissent ce couperet et sortent de l’université avec une moitié de diplôme.

La mise en place d’une sélection en première année de Master, défendue de longue date par l’UNI, permettrait d’offrir de vrais diplômes qualifiants, en offrant la possibilité à chaque étudiant d’arriver avec certitude au terme de son master.

L’UNI reçue cet après-midi par Valérie PECRESSE

L’UNI, qui sera reçue cet après-midi par Valérie Pécresse, en profitera pour souligner l’importance de favoriser les diplômes qualifiants, l’insertion professionnelle étant la principale préoccupation des étudiants.

Partager cet article:

Chargée des relations avec la presse

Vous aimerez aussi:

5 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement