Rennes

L’extrême-gauche prend d’assaut un bar

Partager cet article:
L'extrême-gauche prend d'assaut un bar

Dans la soirée de mercredi 27 novembre, une quarantaine de militants d’extrême-gauche se revendiquant comme antifascistes, ont pris d’assaut le bar Webb Ellis, situé dans le centre-ville de Rennes, où se tenait une réunion du journal classé à droite "L’étudiant libre". Ce dernier journal étudiant indépendant à contre-courant de la pensée unique, marquait par cette réunion son lancement à Rennes.

Des individus cagoulés ont pris à parti les participants de la réunion ainsi que les clients. Ces derniers ont dû se confiner dans le bar alors que de l’autre côté, les anarchistes jetaient tables, chaises, verres, usant également de bombes au poivre. L’agression a pris une autre tournure quand un mélange à l’ammoniaque, a été projeté dans les yeux d’un des participants, qui a dû être conduit d’urgence à l’hôpital. Il s’en est sorti avec les paupières brûlées et l’œil abîmé.

L’UNI Bretagne dont des militants étaient présents à cette réunion condamne fermement ces actes de violences et d’intolérance de l’extrême-gauche et soutient les clients du bar, les militants du journal ainsi que les responsables de l’établissement. A l’heure où se multiplient les attaques, les émeutes et les censures de la part de l’extrême-gauche et de ses milices antifas en ville et dans les universités, la lutte contre ces gauchistes est une priorité !

Partager cet article:
Publié par UNI Rennes

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne