Xavier Darcos annonce une première mesure

Xavier Darcos annonce une première mesure

Dans un entretien accordé au Figaro daté du 14 février, Xavier Darcos, ministre délégué à l’Enseignement Scolaire dénonce « la dérive communautariste alarmante » dont est victime l’Ecole. Il précise, notamment, que le service juridique du ministère est « sans arrêt sollicité à la suite de demandes de salles de prière dans les établissements ou pour des régimes particuliers » et que ce communautarisme est « souvent lié à l’islamisme ».

L’UNI (droite universitaire) se félicite de la fermeté des propos du ministre qui rappelle que « l’école française est l’école de la nation » et que céder face aux phénomènes communautaristes, ce serait céder sur les « fondements même de la République ».

Face à ces dérives, l ’UNI rejoint le ministre dans son souhait de réaffirmer les symboles de la république à l’école, que ce soit le drapeau tricolore ou la devise de la république : liberté, égalité, fraternité.

L’UNI considère que la mission accordée par le ministre à un petit groupe d’intellectuels afin de dresser un état des lieux et faire des propositions est une première étape. Celle-ci devra être très rapidement suivie d’autres mesures concrètes comme, par exemple, le recensement et la fermeture des salles de prières installées illégalement dans les établissements.

L’UNI voit dans les appels successifs du Président de la République, du ministre de l’Education Nationale et du ministre délégué à l’Enseignement Scolaire pour faire respecter la laïcité à l’Université et dans les écoles, le signe rassurant d’une même volonté de l’ensemble de l’exécutif sur ce dossier.

Partager cet article:
Publié par Sebastien

Délégué national de l’UNI
#web #numérique

Vous aimerez aussi: