L’UNI demande la création d’un groupe de travail pour préparer la rentrée universitaire. Un plan de reprise des cours en présentiel doit être établi

L'UNI demande la création d'un groupe de travail pour préparer la rentrée universitaire. Un plan de reprise des cours en présentiel doit être établi

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, vient d’annoncer « avoir demandé aux établissements de prévoir que les cours magistraux puissent être offerts à distance. On se prépare à plusieurs scénarios, mais avec une ligne : les dates de la rentrée ne seront pas décalées ».

En refusant de décaler les dates de rentrées et en ne voulant pas modifier les calendriers universitaires, Madame le Ministre fait à nouveau preuve d’un aveuglement préjudiciable aux étudiants. L’enseignement à distance, tel qu’il est proposé par les universités, ne peut-être qu’une réponse provisoire et temporaire.

Depuis le mois de mars, tous les étudiants peuvent témoigner que les plateformes numériques et les cours à distance ne sont pas opérationnels et que les universités manquent de moyens pour une mise en place efficace. Cette situation si elle devait durer ne ferait qu’entraîner une baisse de niveau généralisée et un décrochage massif des étudiants, et encore plus concernant les étudiants de première année.

Malheureusement, beaucoup d’incertitudes subsistent pour l’année universitaire 2020-2021. Le ministère doit immédiatement se saisir du problème. Alors, que toute la société française s’organise afin de permettre aux Français de reprendre une activité normale, l’enseignement supérieur doit en faire autant !

L’UNI demande la mise en place, dès maintenant, d’un groupe de travail avec tous les acteurs de l’enseignement supérieur afin de préparer les mesures et consignes sanitaires nécessaires (port des masques, mise à disposition de gel hydro-alcoolique, réorganisation des plannings de cours ...) nécessaires à la reprise des cours en présentiel, notamment pour les étudiants en première année.

Des décisions doivent être prises le plus rapidement possible, c’est pour cela que l’UNI demande au ministère de l’enseignement supérieur de :

➡ Créer un groupe de travail pour préparer la rentrée et les calendriers universitaires
➡ Créer un groupe de travail pour sécuriser les examens en ligne, repenser les plateformes numériques et les rendre réellement efficaces
➡ Décaler la rentrée d’au minimum 15 jours, et plus si la situation le nécessite
➡ De privilégier les cours en présentiel quitte à obliger les étudiants à porter un masque et mettre des distributeurs de gel hydro-alcoolique aux entrées des bâtiments et des amphithéâtres. Et si cela est nécessaire de mettre en place des cours en présentiel, mais avec des promotions dédoublées (idée groupe A et B, une semaine sur deux).

Partager cet article:
Publié par Clément Armato

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement