Université Paris 1 : L’UNI obtient du tribunal administratif l’annulation de la délibération « 10 pour tous » !

Université Paris 1 : L'UNI obtient du tribunal administratif l'annulation de la délibération « 10 pour tous » !

Il y a quelques jours, le juge des référés avait rejeté le référé suspension souhaitant annuler la délibération « 10 pour tous » qui avait été adoptée par la Commission Formation et Vie Universitaire de Paris 1.

Cette motion représentait un grand danger pour l’image de l’université, la qualité des diplômes qui auraient été délivrés, et sacrifiait le travail des étudiants. De plus, elle allait à l’encontre de toute notion de mérite et d’excellence qui doivent primer dans l’enseignement supérieur.

Au vu de la gravité de situation, au nom de l’UNI et en la personne de notre élue CNESER Marie Glinel, nous avions décidé de nous associer au rectorat et de lancer une action en justice pour défendre l’intérêt des étudiants.

Par une décision du 05 juin, le tribunal administratif de Paris décide d’annuler les délibérations de la CFVU en date des 16 avril et 5 mai 2020 au motif que ces décisions méconnaissent l’obligation du contrôle des connaissances et des aptitudes, qu’elles privent les jurys d’examen d’exercer leur pouvoir d’appréciation, qu’elles méconnaissent le principe d’égalité, et que la CFVU a commis un excès de pouvoir en adoptant ces motions, et qu’elles sont donc entachées d’illégalité.

L’UNI se réjouit de la décision du tribunal administratif d’annuler ces délibérations. En effet, les étudiants de Paris 1 sont déjà depuis trop longtemps les victimes des organisations de gauche et d’extrême-gauche qui se complaisent dans leur rôle de « fossoyeurs de l’université » et ne cessent de prôner le nivellement par le bas…

Les étudiants doivent pouvoir désormais passer leurs examens dans les plus brefs délais et dans les meilleures conditions possibles afin d’obtenir la validation de leur année.

Il est désormais indispensable que le président Haddad prenne ses responsabilités pour clarifier la situation des 43 000 étudiants qui en ont assez de la mauvaise gestion de leur université.

Partager cet article:
Publié par Clément Armato

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement