Strasbourg

Reformer la recherche française, une nécessité stratégique

Partager cet article:
Reformer la recherche française, une nécessité stratégique

La pandémie du coronavirus a permis de dévoiler l’état souvent critique de la recherche scientifique française. Que ce soit le CNRS, l’Institut Pasteur ou les groupes privés français, aucune organisation nationale n’aura été capable de produire rapidement les vaccins que d’autres, dans de nombreux pays de même niveau scientifique, ont su élaborer en moins d’un an, en développant des techniques parfois révolutionnaires.

L’incapacité de Pasteur et de SANOFI à tenir leur rang supposé a jeté l’opprobre et le discrédit sur un système de recherche que l’on nous présentait jusqu’alors comme performant et d’avant-garde. Pendant cette année 2020-2021 surréaliste, le laboratoire SANOFI a même annoncé de façon cruelle et paradoxale un plan de licenciement de ses équipes de recherche qui a symbolisé la débandade française.

Comment en est-on arrivé là ?

Comme dans bien d’autres domaines en France, cette défaite est le résultat d’une cinquantaine d’années d’errance et de déchéance lentes mais continuées. Le secteur public n’a pas su renouveler ses domaines de recherche classiques, ni maintenir ses compétences dans les domaines qui faisaient sa réputation (nucléaire, spatial, médecine, chimie...), ni croire dans les nouveaux domaines de recherche (informatique, communication, intelligence artificielle...). Minés par les querelles politiques et syndicales, enkystés autour de monopoles obsolètes, mal gérés et souvent opposés au secteur privé, les laboratoires et les instituts publics se sont endormis sur leurs lauriers supposés et leurs certitudes surannées. Les moyens financiers toujours contraints alloués par un Etat obèse et trop dispersé n’ont pas été compensés ou augmentés par le secteur privé, considéré avec défiance par principe.

Le secteur privé n’a pas mieux joué sa partie durant la même période, obnubilé par la quête de dividendes immédiats et asséché par des charges fiscales et sociales le privant des ressources nécessaires aux investissements à long terme et coûteux. La concurrence internationale rude subie de la part d’organisations et d’entreprises mieux soutenues à l’export par leurs gouvernements, a conduit l’industrie française soit à disparaître, soit à être rachetée, soit à perdre son rang pour ne plus survivre qu’en deuxième division.

De sorte que, au lendemain de la pandémie que l’on espère en voie d’extinction, il sera nécessaire de réaliser les réformes utiles pour rendre à la recherche française son lustre d’antan. Ces réformes sont de plusieurs ordres :

1. organisationnelle : le trop grand nombre des organismes devrait être examiné et réduit pour assurer une efficacité et une réactivité plus grandes face aux évolutions scientifiques rapides qui nécessitent d’adapter en permanence les domaines et les moyens alloués aux études ;

2. fondamentale : la recherche fondamentale doit être relancée pour assurer un socle de connaissances solides à partir desquelles la recherche appliquée pourra se développer ;

3. pratique : s’appuyant sur une recherche fondamentale relancée, la recherche appliquée doit devenir un objectif majeur des ministères chargés de la recherche et de l’industrie françaises. L’industrialisation des découvertes doit être permise grâce à des financements nombreux, assurés, à long terme, et des collaborations avec le privé facilitées ;

4. économique : la gestion des organismes publics doit être rationnalisée et les financements sanctuarisés sur le long terme. Des rapports d’étapes plus nombreux doivent permettre de privilégier les filières les plus performantes et pourvoyeuses de découvertes scientifiques ;

5. sociale : la réévaluation de la situation sociale et financière des chercheurs est indispensable pour conserver les meilleurs et éviter leur départ à l’étranger ou leur débauchage par des organismes publics ou des entreprises étrangers. Les perspectives de carrière doivent être précisées et assurées pour les plus ambitieux.

Partager cet article:
Publié par Philippe Morel

Adhérent depuis 1998.

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne