Strasbourg

Situation de troisième confinement : troisièmes constats...

Partager cet article:
Situation de troisième confinement : troisièmes constats...

Au sortir de ce troisième épisode de confinement, nous pouvons encore faire quelques constats, parfois brefs.

1. L’Hôpital, qui a concentré toutes les attentions et dont la saturation aura été la cause principale des confinements, devra être réformé urgemment par le prochain président, pour améliorer, entre autres, la part de soignants dans le nombre total d’employés hospitaliers. Rappelons qu’en Allemagne, le nombre d’administratifs est inférieur de 30% à celui en France, pour un total d’employés identique ;

2. La pandémie aura donné lieu à un épisode stupéfiant d’ingénierie sociale au cours duquel, grâce à un motif emportant l’adhésion générale, il fut possible de mettre sous cloche toute une population apeurée. L’impréparation préalable des services de l’Etat, l’illogisme des mesures imposées par deux ministres successifs, leur improvisation, les coûts exorbitants des enfermements, n’auront pas suscité la moindre réaction ou protestation de la part des Français, au contraire de certains pays voisins (Allemagne ou Pays-Bas, etc.) ;

3. Les étudiants et les lycéens auront vu leurs diplômes et enseignements réduits et dépréciés par des pseudo protocoles d’enseignement et d’examens ubuesques et ridicules : le baccalauréat est mort de sa pauvre mort et les premiers degrés d’université sont considérés par les employeurs et les filières professionnelles et industrielles avec circonspection, au point que nombreux sont ceux qui mettent en place des épreuves d’évaluation avant l’embauche ; quant aux établissements étrangers, l’équivalence des diplômes français et leur valeur sont clairement remis en cause lors de l’étude des candidatures ;

4. La paupérisation consécutive à la disparition des emplois à temps partiel et des petits boulots des jeunes a accru les écarts de conditions de vie. Pour la première fois de notre histoire, l’U.N.I. a procédé à des distributions alimentaires, des aides pécuniaires ponctuelles aux militants dans le besoin, un accompagnement dans la recherche de logements auprès de propriétaires rendus frileux par le climat économique...

Partager cet article:
Publié par Philippe Morel

Adhérent depuis 1998.

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne