Presse

L’UNI renouvelle ses instances

Partager cet article:
L'UNI renouvelle ses instances

Samedi 7 et dimanche 8 novembre, l’UNI a réuni ses 300 cadres (lycéens, étudiants et enseignants) à Paris, à l’occasion de sa XXVIème convergence. Afin de célébrer, avec quelques jours d’avance, la chute du Mur de Berlin, le thème retenu cette année était « les nouveaux murs à abattre ».

La première journée, qui s’est tenue à l’Assemblée nationale, a permis aux participants d’entendre de nombreuses personnalités : universitaires, journalistes et politiques, parmi lesquelles, on peut citer le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Valérie Pécresse, le président du groupe UMP à l’assemblée Nationale Jean-François Copé, le député d’Argenteuil, Georges Mothron, le président de la commission des affaires européennes à l’Assemblée nationale, Pierre Lequiller et le sénateur des Hauts-de-Seine, Charles Pasqua …). Retenu par des obligations dans sa région, le ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel nous a adressé un message vidéo, félicitant, notamment les membres de l’UNI lycée pour leur contribution au débat sur la réforme du Lycée.

Renouvellement des instances de l’UNI

L’UNI a, par ailleurs, profité de ce congrès pour renouveler une partie de ses instances.

Le Président de l’UNI, le Pr. Jacques Rougeot ayant décidé de mettre un terme à son mandat, c’est Olivier Vial qui a été élu Président du mouvement. Deux nouveaux vice-présidents intègrent, par ailleurs, le Bureau National de l’UNI, ce sont le Pr. Philippe Stoffel-Munck (professeur de droit à l’Université Paris 1) et Morgane Fauveau (maître de conférences en droit à l’université de Picardie).

Trois postes de porte-parole ont officiellement été créés. Ils sont occupés par :

Cyprien Feilhes (lycéen à Toulouse et élu au Conseil national de la vie lycéenne) pour l’UNI Lycée.

Rémi Martial ( étudiant à Paris 2) pour l’UNI étudiants.

• et Morgane Fauveau (maître de conférences en droit à l’université de Picardie) pour l’UNI enseignants.

Le Pr. Jacques Rougeot a, par ailleurs, accepté de présider le comité d’honneur de l’UNI. Ce dernier accueille désormais une dizaine de nouveaux membres, dont le Pr. Jean-Robert Pitte (ancien président de la Sorbonne), le Pr. Dominique Ducassou (ancien président de l’Université Bordeaux 2), le Pr Pierre Dussol, le Pr. Henry Zattara, le Pr. Lucien Israel (membre de l’institut), le Pr. Paul Deuvehls (membre de l’Institut), Jean-Paul Hugot (maître de conférence), les recteurs Denise Flouzat et Jean-Louis Boursin ainsi que Damien Meslot (député de Belfort).

Le Président de l’UNI, le Pr. Jacques Rougeot ayant décidé de mettre un terme à son mandat, c’est Olivier Vial qui a été élu Président du mouvement. Deux nouveaux vice-présidents intègrent, par ailleurs, le Bureau National de l’UNI, ce sont le Pr. Philippe Stoffel-Munck (professeur de droit à l’Université Paris 1) et Morgane Fauveau (maître de conférences en droit à l’université de Picardie).

Trois postes de porte-parole ont officiellement été créés. Ils sont occupés par :

Cyprien Feilhes (lycéen à Toulouse et élu au Conseil national de la vie lycéenne) pour l’UNI Lycée.

Rémi Martial ( étudiant à Paris 2) pour l’UNI étudiants.

• et Morgane Fauveau (maître de conférences en droit à l’université de Picardie) pour l’UNI enseignants.

Partager cet article:
Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement