Masterisation de la formation des maîtres : les syndicats seront-ils un jour d’accord avec une réforme ?

Masterisation de la formation des maîtres : les syndicats seront-ils un jour d'accord avec une réforme ?

Ce mercredi 18 novembre, une nouvelle réunion a eu lieu entre les cabinets de Luc CHATEL, ministre de l’Education nationale, et Valérie PECRESSE, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et les organisations étudiantes représentatives.

Cette réunion a eu pour but de présenter les derniers arbitrages des ministres, dans le cadre de la réforme de la formation des maîtres, suite aux conclusions du groupe de synthèse qui ont été remises le 27 octobre après deux mois de travail.

La priorité de la réforme : élever le niveau disciplinaire des enseignants

L’UNI a salué la volonté affichée d’élever le niveau disciplinaire des enseignants, qui doit être la priorité principale de la réforme de la formation des maîtres. Afin de répondre à l’inquiétude grandissante suscitée par la baisse du niveau des élèves du primaire et secondaire, il est en effet nécessaire de renforcer la formation disciplinaire des futurs enseignants.

L’enseignement doit avant tout être le lieu de la transmission du savoir, et non le théâtre d’expérimentations pédagogiques qui ont souvent montré les effets désastreux qu’elles pouvaient avoir tant sur le niveau scolaire que sur la motivation des futurs enseignants.

Les syndicats de gauche cherchent le moindre prétexte pour mobiliser contre le gouvernement.

Après plus de deux ans de concertations, certains syndicats font tout pour que les négociations s’enlisent. L’UNI regrette fortement cette attitude des syndicats -de gauche- qui loin de chercher à améliorer les dispositifs proposés semblent plutôt déterminés à saisir le premier prétexte venu pour s’opposer au gouvernement.

La réforme ne peut pas être indéfiniment repoussée. Les étudiants qui se destinent aux métiers de l’enseignement ont besoin de connaître dans les meilleurs délais les contours de cette réforme. Les cabinets ont réuni de nombreuses fois les organisations syndicales. Le temps des décisions est désormais venu. Face à l’attitude de certains, nous sommes en droit de nous poser une question : ces syndicats seront-ils un jour d’accord avec une réforme ?

Partager cet article:
Publié par Rémi Martial

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement