Le Haut Conseil à l’Intégration s’invite au débat

Le Haut Conseil à l'Intégration s'invite au débat

Le Haut Conseil à l’Intégration a remis lundi 26 janvier 2004 son rapport intitulé « le contrat et l’intégration » au Premier ministre. Dans ses conclusions, le HCI réaffirme la nécessité de mener une politique d’intégration volontariste basée sur la « méritocratie républicaine individuelle » et condamne tout recours à la discrimination positive en rappelant que la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen stipule que les distinctions sociales ne sont fondées que sur la vertu et le talent.

L’UNI tient à saluer la pertinence des propositions du HCI visant à améliorer l’intégration des jeunes par l’emploi et l’éducation (développement des stages, amélioration de l’orientation) ainsi que la fermeté des propos tenus par sa présidente. Mme Blandine Kriegel a, en effet, affirmé qu’il fallait préférer aux politiques visant à instaurer des quotas de lycéens de ZEP pour l’accès aux grandes écoles, des politiques ayant pour objectif de créer des classes préparatoires dans ces zones.

L’UNI partage entièrement ce constat et milite depuis trois ans pour la création de telles classes. C’est pourquoi, l’UNI se réjouit de la création, annoncée dans ce rapport, de dix nouvelles classes préparatoires à la rentrée prochaine. Elles constituent un premier pas important qui permettra de redonner force au principe d’égalité des chances.

Au moment où les sirènes de la discrimination positive répondent aux revendications communautaristes les plus diverses, l’UNI s’engage, notamment à l’occasion des élections au CROUS, à défendre une véritable égalité des chances, seul moyen de garantir la cohésion de notre pays.

Partager cet article:

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement