Etudes de droit, aide sociale, réforme LMD : l’UNI obtient des engagements forts de la part du ministre

Etudes de droit, aide sociale, réforme LMD : l'UNI obtient des engagements forts de la part du ministre

L’UNI (Droite universitaire) a été reçue, aujourd’hui, 27 octobre, par le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Cette rencontre a permis de tirer un premier bilan de la rentrée universitaire qui s’est déroulée dans de meilleures conditions cette année, notamment en matière de logement étudiant. L’UNI a obtenu sur les principaux dossiers de la rentrée des engagements forts du ministre.


La spécificité des études de droit garantie

L’UNI a, par ailleurs, alerté le ministre sur le début de polémique créée, dans les facultés de droit, par un arrêté autorisant les écoles de commerce à délivrer des masters en droit. L’UNI a, sur cette question, obtenu du ministre la publication d’un arrêté, présenté au prochain CNESER, qui garantira la qualité des diplômes par une procédure spécifique de contrôle. Elle considère que ces garanties vont apaiser les craintes des professeurs et étudiants des facultés de droit.

Une ambition commune pour restaurer l’égalité des chances

Alors que des mesures visant à améliorer l’orientation dans le secondaire ont été annoncées, l’UNI a insisté auprès du ministre pour que ces efforts soient élargis à l’enseignement supérieur afin de répondre à l’échec croissant dans les premiers cycles universitaires.

L’UNI se félicite aussi que le ministre ait, d’une part, réaffirmé son opposition au « salaire étudiant » et, d’autre part, annoncé la poursuite des tables rondes sur l’aide sociale étudiante. A cette occasion, l’UNI défendra la demie part fiscale qui est de plus en plus attaquée par les syndicats de gauche et certaines corpos. Cette mesure permet, en effet, d’aider efficacement les familles qui demeurent le premier soutien des étudiants.

Une campagne d’information en faveur de la réforme LMD

Alors que la réforme LMD est plébiscitée par les étudiants, quelques crispations apparaissent dans certaines UFR en raison, très souvent, d’une mauvaise information. C’est pourquoi, l’UNI a demandé avec succès au ministre de lancer une campagne d’information et de pédagogie sur cette réforme

Partager cet article:
Publié par Sebastien

DN UNI • #teamUNI • Dév. Numérique & CM • Fondateur ANM • Pour une droite qui s’assume et qui agit •

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement