Les censeurs censurés

Les censeurs censurés

Hier mardi 21 février, a eu lieu, à l’Assemblée nationale, l’examen de la motion de censure déposée par le Parti socialiste contre « la politique sociale du gouvernement ». Seuls 178 députés sur 577 ont voté la censure, confortant ainsi le Premier ministre dans son choix d’avoir eu recours à l’article 49-3 de la constitution afin de mettre un terme à la politique d’obstruction de la gauche concernant l’adoption du projet de loi sur « l’égalité des chances ».

L’UNI (droite universitaire) se félicite, qu’à leur tour, les députés de la majorité aient fait le choix de la raison en rejetant massivement l’instrumentalisation par la gauche du débat parlementaire à des fins purement politiciennes. En effet, pour le Parti socialiste les gesticulations autour de la motion de censure n’avaient comme seul objectif que de masquer leurs « guéguerres » internes, ainsi que l’absence d’un projet alternatif crédible, tout en essayant de réanimer une mobilisation contre le CPE qui s’enfonce dans la violence.

L’UNI regrette qu’à l’heure où les attentes des jeunes sont particulièrement pressantes en matière d’insertion professionnelle, le Parti socialiste ait décidé de renouer avec ses vieux démons en proposant, comme seule alternative au CPE, le retour des « emplois jeunes » qui ont déjà par le passé démontré leur limite et conduit les jeunes à plus de précarité et davantage d’assistanat.

L’UNI espère à présent que la discussion autour du CPE qui s’ouvre au Sénat à partir de jeudi prochain, puisse aboutir dans les plus brefs délais. L’UNI compte désormais sur la sagesse des sénateurs pour empêcher toute nouvelle tentative de blocage de la gauche qui témoignerait définitivement du peu de cas qu’elle accorde à la question de l’emploi des jeunes.

Partager cet article:
Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement