Quatres nouveaux blocages levés grâce au vote massif des étudiants

Quatres nouveaux blocages levés grâce au vote massif des étudiants

Vendredi 17 mars, les étudiants de quatre sites qui étaient jusqu’alors bloqués ont voté massivement pour la reprise immédiate des cours.

A Boulogne/Paris 5,

450 voix contre le blocage et 230 voix pour.

A la Fac de droit de Sceaux (Paris 11)

la levée du blocus a été adoptée à main levée par environ 900 voix pour la reprise des cours et 3 voix contre.

A Bordeaux I

le blocage a été levé par 400 voix contre 300 pour.

Avignon

Le blocage a été levé par 1800 voix pour la reprise des cours contre environ 200 voix (la gauche ayant refusé de compter)

L’UNI, se félicite de la levée de ces quatre nouveaux blocages. Le résultat de ces votes démontre que lorsqu’on donne la parole aux étudiants, ils expriment massivement leur hostilité aux blocages.

Nous encourageons les étudiants qui sont dans des facs bloquées à poursuivre leur mobilisation pour que la majorité silencieuse des étudiants non grévistes se fasse enfin entendre.

Dans ce contexte, l’UNI appelle l’ensemble des étudiants à profiter des élections au CROUS qui se dérouleront partout en France entre le 21 et le 23 mars, pour sanctionner l’UNEF et se prononcer en faveur de la reprise immédiate des Cours.

Face aux pressions qu’exerce l’UNEF, certains syndicats de personnels et les mouvements d’extrême gauche pour s’opposer à la tenue de ce scrutin, l’UNI demande aux directeurs des CROUS de tout mettre en œuvre afin que ces élections puissent effectivement se tenir.

Partager cet article:
Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement