Bibliothèque

La grande nurserie

Partager cet article:
La grande nurserie

La " crise du CPE" aura révélé l’aversion que porte les français aux risques. La précarité dénoncée tout au long des cortèges est, ainsi, apparue comme le tout dernier fléau contre lequel il est de bon ton de se prémunir.

Face à cette peur protéiforme - risque alimentaire, risque domestique, risque sanitaire ...- plus théâtralisée et médiatisée chaque jour, le citoyen consommateur semble toujours prêt à troquer un peu de sa liberté en échange de nouvelles garanties et de plus de sécurité.

Afin de répondre à cette demande exprimée par ses électeurs, l’Etat traque, le " risque " jusque dans nos plus petits gestes quotidiens. En régentant et réglementant, ainsi la vie de ses « administrés », l’État maternel - Big Mother - (stade suprême de l’État providence) nous enferme dans une prison de coton infantilisante et déresponsablisante.

Le livre de Mathieu Laine analyse les ressorts de cet emprisonnement dans lequel nombre de nos concitoyens, comme atteint du syndrome de Stockholm, sont les otages volontaires.

L’enfer est pavé de bonnes intentions, la grande nurserie aussi.

Un livre à lire pour apprendre à grandir sans l’aide d’un tuteur étatique.


La grande Nurserie, de Mathieu Laine, édition Jean-Claude Lattès, 17 euros

Partager cet article:
Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne