L’UNI salue le volontarisme du gouvernement sur ce dossier

L'UNI salue le volontarisme du gouvernement sur ce dossier

Le Premier ministre, François Fillon, a déclaré ce matin que la loi favorisant une plus grande autonomie des universités sera votée « au mois de juillet », précisant même que cette réforme serait « peut-être la plus importante » de la législature.

Alors que, depuis plusieurs années, les universités françaises chutent dans les classements internationaux, une réflexion a été conduite afin de réformer le système universitaire. Un consensus de plus en plus large s’est dégagé au sein de la communauté universitaire (présidents d’universités, professeurs, étudiants) afin d’offrir une plus forte autonomie aux établissements. C’est pourquoi, l’UNI salue la volonté affichée par le gouvernement d’avancer très rapidement sur ce dossier.

L’autonomie pour plus de souplesse et d’initiative

Le système actuel, fortement centralisé et bureaucratique, empêche trop souvent les universités de prendre des initiatives qui leur permettraient notamment d’offrir aux étudiants un enseignement de meilleure qualité et plus en adéquation avec les besoins du marché du travail (signatures de partenariats, développement de la recherche privée, mise en place de modules professionnels, formation continue…).

L’autonomie apportera une plus grande souplesse dans les choix politiques et stratégiques des établissements. Ces derniers pourront s’organiser librement, notamment en terme de pédagogie, de choix des enseignants, et de politique immobilière.

L’UNI rencontrera demain Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, afin de lui faire part de son souhait de voir cette réforme répondre aux attentes des étudiants, notamment en matière d’insertion professionnelle et lui demandera aussi qu’une réflexion soit lancée sur l’évaluation et la gouvernance.

Partager cet article:
Publié par Alexandre

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement