L’UNI sera reçue demain par le Président de la République

L'UNI sera reçue demain par le Président de la République

Demain, mardi 26 juin 2007, des représentants d’enseignants et d’étudiants de l’UNI (droite universitaire) seront reçus successivement par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, dans le cadre de la concertation sur le projet de loi « portant organisation de la nouvelle université ».

A la veille de son examen en Conseil des ministres, le texte du projet de loi fera donc l’objet d’une dernière journée de débats entre le Président de la République, le Premier ministre, François Fillon, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, et l’ensemble des acteurs de la communauté universitaire (présidents d’université, enseignants, étudiants).

Cette journée interviendra également quelques jours après que le texte du projet de loi ait été soumis au vote, consultatif, du Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER), où il a recueilli 19 voix contre, 12 voix pour et 3 abstentions. Parmi les organisations étudiantes présentes à cette occasion seule l’UNI a voté en faveur du texte.

Elle profitera d’ailleurs de sa rencontre demain avec le chef de l’Etat pour réaffirmer son attachement à l’orientation générale du projet de loi, qui reprend un certain nombre de ses propositions. Il permettra notamment d’apporter une plus grande souplesse dans les choix politiques et stratégiques des établissements afin, comme le soutient l’UNI, de faire en sorte que les IUT, les Instituts et certains UFR d’universités tels que ceux de médecine, droit, économie… qui bénéficient déjà d’une forme d’autonomie puissent la conserver et la développer davantage.

Elle tentera toutefois, sur la question de la réforme de la gouvernance, d’obtenir du Président de la République un aménagement du projet de loi visant à revaloriser fortement la place et le rôle de la représentation étudiante au sein des Conseils des Etudes de la Vie Universitaire (CEVU) des universités, corollaire indispensable du nécessaire resserrement de la composition des conseils d’administration.

Partager cet article:
Publié par Alexandre

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement