Clermont-Ferrand

Compte-rendu de la conférence sur "la mondialisation et les enjeux européens" en présence de Michel Barnier

Partager cet article:

Sur le vaste thème de « la mondialisation et les enjeux européens », le débat engagé a tenu ses promesses. C’est en toute honnêteté et franchise que ces deux européens nous ont fait partager leur amour et leur vision de l’Europe. Prestation orale agrémentée d’anecdotes.

Selon Michel BARNIER, l’Europe est désormais au coeur du dispositif mondialiste. L’Europe doit faire face à plusieurs menaces, dilemmes dans les années à venir : menaces démographiques, climatiques, terroristes. De plus l’Europe, au même titre que les autres puissances qui tendent à devenir des Etats continents, a un rôle à jouer dans le monde en terme de flux commerciaux mais aussi d’interventions dans des pays en difficultés. La France s’intègre dans cette entité qu’est l’Europe. Son passé glorieux et ses prises de position n’ont que plus de force dans ce nouvel ordre du monde qui est passé de la bipolarisation à cette fameuse expression d’Etats continents. Les cartes et graphiques projetés à notre attention et expliqués avec soin, nous ont fait comprendre d’une part la montée en puissance de l’Asie et de l’Inde, d’autre part la croissance exponentielle de la Chine (son PIB dépassera celui des USA en 2048). Cela n’a pu que nous amener à réfléchir ensemble sur l’idée d’Europe mais aussi sa place dans ce bouleversement. L’Union Européenne apparaît comme une troisième voie et comme une providence, forte de sa construction unique dans l’histoire et de son unité atypique.
Si M. le ministre n’a pas donné de remèdes miracles, il a fait part de sa vision pour l’avenir : "je suis pour une Europe européenne et non pour une Europe sous influence".

M. BARON CRESPO s’exprima en français, après avoir fait l’éloge de son ex homologue : "La France a un bon ministre, l’Union européenne a perdu un bon commissaire", il axa son discours sur le rôle de l’Union Européenne envers les pays en développement qui ont fait leur entrée à l’OMC. C’est l’Europe dans son acception économique qu’il nous a présentée. De par sa famille politique, il a souhaité montrer qu’au niveau européen, les factions gauche/droite pouvaient être mises en parenthèse pour un travail des plus efficaces.

Les questions qui suivirent montrèrent les inquiétudes de certains et les interrogations d’autres sur l’avenir de l’Europe quant à son élargissement , à ses institutions et à son rôle.

Nos deux prestigieux invités ont tenté de rassurer sur les craintes et les doutes, et ont été fidèles jusqu’au bout à leur souhait d’établir un réel débat et contact sincère.
En sortant de l’amphithéâtre M. BARNIER vint à notre rencontre afin de s’assurer que son message avait été clair. Nous l’avons donc conforté et aussi complimenté car ce fut une grande joie pour des étudiants de pouvoir écouter quelqu’un pour qui l’Europe et le monde ont très peu de secrets, et s’instruire à son contact.

Compte-rendu :

M. Barnier évoque le premier souvenir fort européen qui lui vient à l’esprit, à savoir la rencontre entre le général De Gaulle et le chancelier fédéral allemand Adenauer. (Chancelier de la RFA de 1949 à 1963).Cela fait 1 an qu’il est à la tête de la diplomatie française et il a dû faire face aux crises au Liban, en Irak et en Côte d’Ivoire.

Sur le plan des grands équilibres mondiaux plusieurs phénomènes sont à constater :
* Déclin démographique de l’UE, les USA et en parallèle essor démographique de l’Afrique, de l’Asie et de la Chine.
*19 entreprises sont les 60 principaux acteurs économiques.
*La Chine deviendra la 1ere puissance économique au monde dans 40 ans.
*Une augmentation des risques majeurs : le réchauffement climatique, la déforestation en Amazonie, l’accès à l’eau, la concentration urbaine, le traitement des déchets, la disparition des principales ressources énergétique à moyen-long terme (Pétrole. Gaz Naturel. Charbon).
*Une inégale répartition de la population et de la richesse sur le territoire mondial.
*Une augmentation du nombre de conflits armés en 2005.
*Une augmentation de la criminalité transfrontière et du terrorisme.

Comment un Etat parvient-il à se défendre et à se faire respecter ?
En 1989 il y avait le phénomène de la bipolarité liée à un affrontement entre l’ouest (USA aidés par l’OTAN) et l’est, à savoir la Russie. Aujourd’hui nous sommes en présence d’un monde multipolaire qui voit apparaître de grandes puissances comme la Chine, l’Inde ou le Brésil. Il est de ce fait nécessaire que l’Europe soit unifiée à travers sa politique de défense commune (PESC) et que les grandes puissances puissent faire valoir leur force nucléaire.

L’Europe a de grands projets : l’A380, la fusée Ariane, la sonde Huygens, le satellite militaire Helios ; Cependant on s’apperçoit en parallèle que la participation aux élections européennes ne fait que diminuer (45% en 2004).

M. Crespo : l’Europe ne doit pas uniquement se construire sur des enjeux commerciaux ; il est nécessaire de recentrer l’humain au sein de l’UE. Par ailleurs un débat avec l’OMC est en train de s’ouvrir actuellement.
Les débats actuels qui ont lieu à Bruxelles concernent l’agriculture, les services tels que l’eau, l’énergie, la question du respect des normes de propriété intellectuelle, la formation et la recherche.
Il est nécessaire que l’Europe respecte les grands principes fixés par l’ONU : le multilatéralisme, un commerce qui soit à la fois libre et juste, la lutte contre la pauvreté, le réchauffement de la planète, la lutte contre le SIDA et la Malaria.

La Politique Régionale de l’UE est essentielle car elle permet de venir en aide aux régions les plus défavorisées (Pays dont la richesse représente moins de 75% de la moyenne de la richesse au niveau de l’UE). Par ailleurs l’article 3 du Traité Constitutionnel prévoit que l’Europe doit respecter une certaine cohésion sociale, économique et territoriale

Charles-Guillaume BOTTE, Patrick BESSIERES et Florian SIARRE

Partager cet article:

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne