Aix Marseille

La gauche refuse le débat démocratique

Partager cet article:
La gauche refuse le débat démocratique

Aujourd’hui, une nouvelle assemblée générale s’est tenue sur le parking de l’université de Provence (Aix-Marseille I) après que des groupuscules extrémistes avaient forcé le portail et le grillage de cette faculté.

L’UNI, bien que condamnant ce regroupement illégal sur un domaine administrativement fermé, s’est présentée à la tribune pour défendre sa vision sur les méthodes staliniennes utilisées par ces « étudiants ».

Devant le refus de la tribune de laisser parler le responsable de l’UNI, représentant pourtant des étudiants intimidés par le déroulement antidémocratique de leur « assemblée », l’UNI a tenté de s’exprimer aux abords de cette réunion. En réponse aux jets de pierres et aux insultes dirigés contre ses membres, l’UNI a dû quitter précipitamment l’enceinte de l’université.

L’UNI condamne l’ensemble de ces pratiques totalitaires visant l’anéantissement de toute opposition.

L’UNI ne reconnaît ni la reconduction du blocage de l’université, ni le vote renouvelé de l’occupation impliquant l’entrée en force dans ses locaux.
L’UNI appelle tous les étudiants militants pour la reprise des cours.

Partager cet article:
Publié par Thibault Pinatel
Publié par Pierre Augias

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne