L’UNI-Lycées a présenté au cabinet de Valérie Pécresse ses propositions pour la circulaire sur l’orientation active.

L'UNI-Lycées a présenté au cabinet de Valérie Pécresse ses propositions pour la circulaire sur l'orientation active.

Suite à la rencontre de l’UNI-Lycées avec le ministre de l’éducation nationale, Xavier Darcos et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, l’UNI-Lycées a été reçue ce matin par le cabinet de cette dernière pour discuter d’un projet de circulaire concernant la généralisation de l’orientation active.

L’UNI-Lycées souhaite que cette circulaire permette, à la fois, de rassurer les lycéens en rappelant le caractère simplement indicatif de l’avis formulé par l’université lors de la préinscription et de garantir que le dossier d’inscription comporte suffisamment d’informations pour éclairer le choix des lycéens.

Les statistiques concernant les taux de réussite et les débouchés professionnels de chaque filière doivent être inscrites dans ce dossier.

De plus, l’UNI-Lycées a rappelé la nécessité de développer des tests d’aptitude pour certaines disciplines qui ne sont pas du tout enseignées au lycée comme l’Université Paris IV l’a déjà mis en place pour sa filière de musicologie. Ces tests permettraient aux lycéens de s’auto évaluer avant de choisir définitivement une fillière.

Enfin, la mise en place de l’orientation active doit aussi permettre de raccourcir les délais de mise en paiement des bourses pour les étudiants en permettant de délivrer l’avis conditionnel de bourse dés l’obtention d’un avis positif de préinscription.

Partager cet article:

Chargée des relations avec la presse

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement