Paris Dauphine

Le Gouvernement répond aux attentes de l’UNI et du CECS* qu’elle a lancé cet automne

Partager cet article:

L’UNI réclamait depuis 12 ans le changement de statut de l’université Paris-Dauphine. Cette vieille revendication aboutit aujourd’hui avec la validation par le Conseil des ministres du mercredi 25 février. L’université de Paris IX -Dauphine devient désormais « Université de Technologie en sciences des organisations et de la décision de Paris-Dauphine », notre établissement va renouer avec la sélection.

Depuis l’année dernière, la présidence de Dauphine souhaitait faire évoluer le statut de cet établissement vers celui d’université à statut particulier. Ce retour à une situation normale n’a cessé d’être retardé pour des raisons juridiques et politiques avec pour conséquence néfaste, la sectorisation pour la rentrée universitaire 2003.

L’UNI-Dauphine, inquiète de cette situation, a créé le 13 octobre le CECS ( Collectif des Etudiants pour le Changement de Statut). Rassemblant un grand nombre d’étudiants, son objectif était de mettre un terme à la sectorisation et de tout faire pour que Dauphine demeure un pôle d’excellence et conserve sa spécificité. A cette fin, le CECS a lancé une grande pétition pour presser la direction et le ministère d’agir au plus vite en ce sens. La pétition a recueilli plus de 1800 signatures ( pour 8000 étudiants). Fort de ce succès, nous avons demandé audience au Ministre de l’Education Nationale qui nous a reçu en novembre 2003. Luc Ferry s’est montré attentif à nos revendications et a abondé dans le sens du nécessaire passage de notre université en « Université de Technologie ». Nous avons été en lien étroit avec la DES (Direction de l’Enseignement Supérieur) pour que, face aux réticences de nombreux mouvements étudiants, le dossier ne soit pas mis à l’écart. La semaine dernière, nous apprenions que le Conseil d’Etat avait rendu un avis favorable au changement de statut de Dauphine. Nous avons de nouveau lancé une pétition afin que le décret soit validé le plus vite possible en Conseil des Ministre et qu’il puisse être appliqué dés la rentrée universitaire 2004. En 3 jours, nous avons recueilli quelques 700 signatures. Il est indéniable que les succès répétés de nos pétitions ont poussé le ministère à accélérer la procédure de changement de statut.

L’UNI, par le biais du CECS, a défendu le caractère particulier de l’université de Dauphine, et par la même les étudiants. Il est important de noter que notre mouvement reste la seule association de Dauphine à s’être mobilisée auprès des parlementaires et des administrations. Nous déplorons par ailleurs que des listes soit disant majoritaires se soient cantonnées à une rôle purement corporatiste ( vendre des carambar, c’est bien mais ça ne suffit pas ! ) et refusent de s’engager sur des sujets aussi importants que l’évolution de notre statut. Rappelons que l’UNEF demeure encore fermement opposée à la sélection à Dauphine et crie au « scandale » ( Le Monde 26.02) et demande au Ministre « de faire marche arrière et se réserve toute possibilité d’action pour obtenir le recul » (Libé 25.02)

L’UNI est également fière de son indépendance qui lui a permis d’être la seule association à ne pas être remerciée en Conseil d’Administration par le président de l’université pour ne pas avoir fait pression sur ce dossier. Notre « lobbying » semble avoir quelque peu embarrassé la présidence. Enfin, nous avons été le seul mouvement à communiquer sur l’évolution de ce dossier majeur face au mutisme de l’administration d l’notre université.

Merci à vous tous de nous avoir soutenu.

Partager cet article:
Publié par Alexandre.h

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne