La Réunion

"Développer le Sud et les logements étudiants"

Partager cet article:
"Développer le Sud et les logements étudiants"

"La rentrée des étudiants est aussi celle de l’Uni (Union nationale inter-universitaire), syndicat de droite), et le responsable de son comité départemental, Dimitri Hoarau, s’est exprimé hier sur un sujet qui lui tient particulèrement à coeur : le développement du site sud de l’université.

Son syndicat s’est battu, il y a quelques mois, en faveur de l’implantation à Saint-Pierre plutôt qu’à Saint-Denis de l’école d’ingénieurs en agro-alimentaire. En vain jusqu’ici ; mais le contrat quadriénnal liant l’université à son ministère de tutelle devant repasser selon le syndicat en conseil d’administration en octobre prochain, il garde espoir de voir le vent tourner dans son sens, déplorant au passage l’opposition du président Serge Svizzero.

L’UNI milite par ailleurs pour la création de nouvelles filières sur le site de Saint-Pierre et du Tampon - surtout si elles ne font pas doublon avec celles existantes à Saint-Denis -, et demande plus particulièrement l’ouverture des licences 3ème année.

Les diplômes proposés dans le Sud s’arrêtent en effet, pour la plupart, à la licence 2ème année : une "absurdité" selon Dimitri Hoarau, dans la mesure où la réforme LMD (licence master doctorat) d’harmonisation des diplômes européens pose son premier "palier" à bac + 3 (L3) et a supprimé le deug (L2).

L’UNI dénonce également le manque de logements étudiants. "Aujourd’hui le Crous ne possède que 56 logements au Tampon et 44 logements à Saint-Pierre, les étudiants ont du mal à trouver un logement", signale M.Hoarau.

Celui-ci estime que les communes concernées, en tout cas au moins le Tampon (qui a mis à disposition le terrain de l’ancienne école militaire), soient représentées ou invitées au conseil d’administration de l’université.

Dans le Nord, où les besoins se font sentir également mais où le foncier est plus rare autour du campus, "le tracé du futur tram-train" passe par la Montagne. Pourquoi ne pas en profiter pour que le Crous acquière des terrains dans cette zone ?" propose Dimitri Hoarau.

Au Moufia, le bâtiment qui abritait les anciennes archives départementales doit être démoli dans les années à venir pour laisser place à des logements étudiants.

Sur le terrain voisin, il est prévu que le conseil général transfère au Crous la cité étudiante dont il est propriétaire. Mais l’UNI demande que la collectivité réalise auparavant les travaux de remise aux normes et de modernisation nécessaires (sanitaires privatifs, notamment).

"Je souhaite que sa présidente soit attentive à cette demande qui permettra d’améliorer les conditions de vie et d’hébergement des étudiants réunionnais" déclare Dimitri Hoarau.

Il cite au passage en exemple la mairie de Saint-Denis, qui a prévu d’ouvrir une résidence pour les étudiants de l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises), rue de Paris.

A propos de l’IAE [dont le conseil d’administration doit se réunir aujourd’hui], le président de l’UNI dénonce le soutien d’un groupe d’enseignants - allant à l’encontre du directeur et du conseil d’administration - d’ouvrir un master 2.

"Sur le principe on est favorable à cette ouverture ; mais ce n’est ni responsable ni réaliste de le faire cette année alors qu’on n’a pas assez de personnel administratif pour toutes les filières proposées", argumente M.Hoarau."

Partager cet article:
Publié par Dimitri Hoarau

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne