Tours

Prise d’otage des étudiants de Tours

Partager cet article:
Prise d'otage des étudiants de Tours

Des méthodes totalitaires

L’UNI-Tours dénonce les procédés odieux et totalitaires d’une frange d’extrémistes ultra minoritaires. Ce n’est pas plus de 100 ou 150 étudiants sur les 22000 de l’Université François-Rabelais qui se permettent d’entraver la liberté d’étudier de tous les étudiants !

Un mouvement idéologique et sans fondements :

L’UNI-Tours dénonce également l’absence de motifs à ce mouvement.
La loi sur l’Autonomie de l’Université (dite loi LRU) n’est qu’un prétexte à une grève politique et idéologique de l’extrême gauche.
L’UNI rappelle par ailleurs que l’UNEF, aujourd’hui dans le mouvement, a cautionné la loi à l’issue de la négociation. Cette organisation n’est donc pas à une contradiction près !


Cette mascarade doit prendre fin immédiatement :

Il n’est pas admissible que les étudiants tourangeaux soient privés de cours plus longtemps.
C’est pourquoi l’UNI-Tours appelle le Président de l’Université et le Préfet à prendre dès aujourd’hui les mesures de réquisition de la force publique qui s’imposent face à une telle situation de non droit !

Partager cet article:
Publié par Lenny Bastard

Vous aimerez aussi:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne