Angers

Non à la manipulation des étudiants angevins ! Non à la rétention des notes !

Partager cet article:
Non à la manipulation des étudiants angevins ! Non à la rétention des notes !

Pour eux, tous les prétextes politiques sont bons (refonte du décret relatif au statut des enseignants chercheurs, masterisation des IUFM, application de la LRU, suppression des postes, etc.) pour empêcher les réformes entreprises par le gouvernement. C’est pourquoi, à l’appel du SNEsup, un certain nombre d’enseignants chercheurs a décidé de refuser de communiquer l’ensemble des notes de la première session d’examens à l’administration empêchant ainsi les étudiants d’obtenir leurs résultats.

L’UNI Angers dénonce ces actions jusqu’au boutistes, proprement scandaleuses, qui n’apportent rien si ce n’est le blocage du bon déroulement de l’année universitaire. En effet, ces enseignants se sont ils posé la question de savoir quand auront lieu les sessions de rattrapage ; ce qu’il en sera des étudiants souhaitant passer des concours et dont l’année ne pourra pas être décalée ; ce que feront les étudiants qui souhaitent se réorienter et qui ne le peuvent évidemment pas sans note…

Ces agissements sont d’autant plus scandaleux qu’ils confèrent à ces enseignants une situation bien confortable. En effet, ceux-ci ne se déclarant pas grévistes continuent à bénéficient de leur rémunération tout en empêchant la continuité du service public….

L’UNI Angers souhaite dès lors appeler à la responsabilité des directeurs d’UFR et des présidents d’Université afin qu’il soit pratiqué rapidement des réquisitions de notes tel que cela a été évoqué à Lille.

Partager cet article:
Publié par Benoit C

Vous aimerez aussi:

Engagez-vous !

Mobilisez-vous et mobilisez autour de vous pour faire gagner les valeurs de la famille, du travail, de l'excellence et du mérite J'adhère Je donne